Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Place à l’opéra sans frontières!
Par
Sylvia L'Écuyer

Date de publication

23 août 2016

Genre

Lors des dernières semaines, en vacances, j’ai suivi de près comme vous les festivals d’été : le nouveau festival Bach de Vancouver (superbe Messe en Si mineur!), les festivals de Lanaudière et de Sainte-Pétronille, la formidable Virée classique de l’OSM. J’ai aussi dévoré les affiches, prêté l’oreille aux festivals européens et vite constaté qu’encore une fois à Aix-en-Provence, à Orange, à Salzbourg et aux Proms de Londres, les artistes canadiens étaient accueillis avec enthousiasme aussi bien par la presse que par le public. 

Julie Boulianne, qui incarnait Juliette dans la symphonie dramatique de Berlioz à Londres, a tout simplement ébloui la critique. La soprano canadienne Barbara Hannigan, pour sa première Mélisande au festival d’Aix, a livré aux côtés du baryton Stéphane Degout, une interprétation qui restera marquée dans la mémoire de tous ceux qui ont eu la chance de l’entendre. Quant à Marie-Nicole Lemieux, qui reprenait aux Chorégies d’Orange le rôle de Suzuki, sa voix a conquis depuis longtemps le public français, et elle continue d’étonner par ses immenses talents d’actrice. Le ténor Frédéric Antoun, qui avait fait une si forte impression sur Thomas Adès dans le rôle de Caliban de son opéra The Tempest à Québec en 2012, s’est vu confier un rôle dans le nouvel opéra du compositeur. The Exterminating Angel, créé au festival de Salzbourg en juillet. Vous auriez voulu y être? Moi aussi. Et c’est pour cette raison que ces opéras font partie de la programmation de Place à l’opéra cet automne.


Écoutez la webradio Marie-Nicole Lemieux et ses amis: 

Marie-Nicole Lemieux et ses amis

Les choix musicaux de la contralto canadienne


La saison d’automne est aussi celle des découvertes. Si le Met propose en 2016-2017 quelques nouveautés (Guillaume Tell, L’amour de loin, Cyrano de Bergerac), la majorité de la programmation est bien connue du public qui fréquente les salles d’opéra. Vous avez envie de nouveautés? Moi aussi! Iris de Pietro Mascagni, un contemporain de Puccini et Leoncavallo, vient de refaire surface sur quelques scènes, le festival Rossini de Pesaro nous fait redécouvrir Il Turco in Italia, et le festival de Bregenz ose le Hamlet de Franco Faccio, un compositeur dont je n’avais jamais même entendu le nom.

Quant au festival de Wexford, il reprend Vanessa de l’Américain Samuel Barber, un opéra rarement représenté aux États-Unis et pratiquement inconnu en Europe. À Munich, l’opéra de Bavière présente Proserpine de Camille Saint-Saëns. Vous connaissez? Moi non plus, mais je suis curieuse, d’autant plus que Frédéric Antoun (qui n’a décidément pas peur des nouveautés) et Tomislav Lavoie font partie de la distribution. Avec un Richard Strauss peu joué (Die Liebe der Danae) à Salzbourg et un nouveau Handel à Aix-en Provence (Il Trionfo del tempo e del disinganno), je suis comblée.

Et puis, il y a la rentrée européenne : une nouvelle Norma avec Sonya Yoncheva et Joseph Calleja à Covent Garden, Yannick Nézet-Séguin qui dirige Wagner à Vienne, et Karina Gauvin qui ouvre la saison au Teatro Real de Madrid avec Mozart, en direct le 26 novembre.

Oui, le samedi et le dimanche, l’opéra est plus présent que jamais à ICI Musique, et ce même avant le début de la saison du Met!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.