Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Découvertes électros et hip-hop : quoi voir au MEG 2016
Par
Justine Lalande-Church

Date de publication

21 juil. 2016

L'événement défricheur de talents, qui fête ses 18 ans cette année, présente une programmation où électro et hip-hop s'entrechoquent. Voici les groupes français et canadiens à ne pas manquer.

Nomadic Massive, vendredi 29 juillet à 22 h au Divan Orange

Depuis plus de 10 ans, ce collectif hip-hop montréalais multilingue à plusieurs voix fait de sa musique un véhicule pour un monde meilleur. L’effervescente bande a lancé un troisième album, The Big Band Theory, en juin dernier, peuplé d’influences multiples (rap, jazz, funk, RnB) et de sonorités agréablement old school. Parmi ses huit membres, soulignons la présence de l’auteur-compositeur-interprète d’origine haïtienne Vox Sambou, qui a récemment lancé son troisième album solo à Montréal.


Fonkynson, vendredi 22 juillet à 22 h à la SAT

Depuis son premier EP paru en 2008, le Français installé à Montréal a fait sa place au sein du courant électro nu-disco (musique électronique s’inspirant des rythmes disco festifs et dansants des années 70 et 80). Ses deux derniers EP et son plus récent album, #followme, paru en juin dernier, ont obtenu du succès au-delà des frontières, faisant grimper en flèche le nombre de clics sur les plates-formes d’écoute en continu.


Robert Robert, samedi 23 juillet à 22 h au Belmont 

Ce jeune DJ montréalais en est à sa deuxième participation au MEG. Avec son Not Self-Titled EP, sorti au printemps dernier, Robert Robert transportera son univers électro infusé de hip-hop et de jazz au Belmont.


La 
Fine Équipe samedi 23 juillet à 22h au Belmont 

La talentueuse et prolifique formation qui navigue entre Marseille et Paris se joindra aussi au programme. Bien connu pour ses compilations intitulées La Boulangerie, le groupe a remporté le prix Deezer Adami en 2015, qui récompense ce qui se fait de mieux dans le paysage musical français. Les rythmes contagieux de La Fine Équipe se mêlent à des sonorités inventives. 

 
Ryan Playground, jeudi 28 juillet à 22 h au Belmont

La Montréalaise Geneviève Ryan Martel, alias Ryan Playground, est l’une des quelques filles productrices de musique électronique sur la scène musicale canadienne. Sur son premier album lancé en février dernier, sa voix délicate rencontre une electro-pop mélancolique à forte tendance hip-hop : elle a d’ailleurs repris le titre Bitch Don't Kill My Vibe, de Kendrick Lamar.

 
Superpoze, vendredi 22 juillet à 22 h à la SAT

Le jeune et brillant compositeur originaire de Caen, en France, a lancé un nouvel EP, Gleam/Shelter, au début du mois de juin, aux compositions lounge mystérieuses et dansantes. Son album Opening, sorti précédemment, contient une électro plus douce et introspective : le résultat est touchant et enveloppant. 

 

Salut C’est Cool, jeudi 21 juillet 22 h à la SAT

Les quatre potes derrière la formation électro survoltée Salut C’est Cool se la jouent irrévérencieux et rigolos : ils ont, entre autres, fait paraître en 2014 un album de reprises comprenant J’ai du bon tabac version électro (faut le faire!) et The Fool on the Hill des Beatles à la sauce techno (oui, oui!). Le groupe parisien est déjà bien établi en sol européen, où ses prestations rassembleuses attirent les foules.

Pour plus d'info : Festival MEG 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.