Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Ring de boxe classique : le violoniste Christian Tetzlaff s’attaque à la Fantaisie de Suk
Par
Claudia Beaumont

Date de publication

14 juil. 2016

Genre

Écoutez la Fantaisie en sol mineur pour violon et orchestre, op. 24 :

Pochette de l'album Dvorak : Christian Tetzlaff, Helsinki Philharmonic Orchestra, John Storgards.
Suk : Fantaisie pour violon et orchestre op.24

Josef Suk

Audio

    

Désolée de vous gâcher la surprise, le gagnant de ce « combat » est Christian Tetzlaff et son orchestre. Composée en 1902, cette œuvre de Suk n’est pas tendre avec les violonistes qui tentent de l’approcher; mais voyez-vous, avec Tetzlaff – artiste de l’année 2015 selon les International Classical Music Awards – c’est une autre histoire.

L’archet de l’Allemand donne tout son sens au mot « expressivité ». Rarement une pièce musicale (on ne parle pas d’un concerto!) peut-elle nous transporter dans des paysages si contrastés, si variés en couleurs et en nuances, tout en nous donnant fermement l’impression que nous restons au même endroit. Comme si le ciel faisait défiler ses humeurs à toute allure et ralentissait la cadence lors d’une éclaircie. Voilà pourquoi seul le violoniste aguerri, de la trempe de Tetzlaff, peut nous la faire apprécier. 

Cet enregistrement figure sur l’album Dvorak : Violin Concerto in A Minor & Romance in F Minor – Suk : Fantasy in G Minor, Op. 24, paru sous étiquette Ondine.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.