Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Festival international de jazz de Montréal: l'épicentre du plaisir
Par
Stanley Péan

Date de publication

04 juil. 2016

Genre

C’est devenu une tradition annuelle depuis 2011 : cette année encore, la radio parisienne FIP a dépêché une équipe qui se joint à la mienne pour une aventure conjointe. Ce soir, en direct du site du Festival international de jazz de Montréal, je co-animerai avec Jane Villenet une émission qui sera retransmise en partie dès demain sur les ondes de la chaîne musicale de Radio-France. En plus du trio de la pianiste Julie Lamontagne, qui assurera l’animation musicale, nous aurons le plaisir d’accueillir les chanteuses Emilie-Claire Barlow, Aurélia O’Leary, Betty Bonifassi, Sienna Dahlen (accompagnée du saxophoniste Joel Miller), la trompettiste et chanteuse Tara Kannangara, le contrebassiste Renaud Garcia-Fons et le pianiste Simon Denizart, Révélation Radio-Canada Jazz 2016.

Toujours en direct du site du Festival international de jazz mardi, je ferai cavalier seul à l’animation. Mais avec Julie Lamontagne toujours aux commandes de notre trio maison, j’accueillerai mon bon ami le trompettiste Jacques Kuba Séguin, les chanteuses Sarah Rossy (du groupe Shyre), Dawn Tyler Watson, Karen Young (Prix Oscar-Peterson 2016)et sa fille Coral Egan, le guitariste Jordan Officer et ma collègue Florence K pour une autre émission diffusée devant public.

De retour en studio mercredi, je saluerai l’anniversaire du décès de Louis Armstrong, le Roi-Soleil du jazz, en prêtant l’oreille à quelques-uns de ses mémorables enregistrements mais aussi à ceux d’artistes qui gardent vivant son héritage sur les scènes du Festival international de jazz ou ailleurs. Et comme le 6 juillet, c’est aussi l’anniversaire de la disparition du compositeur espagnol Joaquin Rodrigo, je nous offrirai le luxe de réentendre la fameuse relecture du deuxième mouvement de son Concierto de Aranjuez par Miles Davis… Et nous rappellerons l’importance de ce que Jelly Roll Morton appelait la « spanish tinge » (la touche hispanisante) qui donne sa saveur au jazz.

À notre survol de l’actualité jeudi, il sera notamment question de Soul Eyes (Blue Note), premier album d’une nouvelle venue qui m’a charmé, la pianiste et chanteuse Kandace Springs, ainsi que d’American Tunes (Nonesuch), l’album posthume du grand Allen Toussaint que mon compère Ralph Boncy viendra commenter. Et tant qu’à avoir Ralph à mes côtés, j’en profiterai pour esquisser avec lui un premier bilan de ce 37e Festival international de jazz de Montréal.

Et puis, à notre vendredi moelleux, j’aurai une pensée pour Louis Jordan et Billy Eckstine, tout n’oubliant pas de vous faire quelques autres suggestions de sorties et d’accueillir quelques-unes de vos suggestions musicales.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.