Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Avec les spectres de Stan Getz, de Prince et de Ray Charles
Par
Stanley Péan

Date de publication

07 juin 2016

Genre

Il y a 25 ans aujourd’hui, à Malibu en Californie, disparaissait le saxophoniste Stanley Gayetzsky, mieux connu sous son nom de scène de Stan Getz. Il venait tout juste d’avoir 64 ans, et des années be-bop et cool jazz jusqu’à l’époque fusion en passant par la vague de la bossa-nova, il avait su s’imposer comme l’un des saxophonistes les plus importants du jazz moderne. Il va sans dire que je saluerai sa mémoire à l’émission de ce soir. D’autre part, prenant prétexte de la parution du Roi René, la biographie du pianiste René Urtreger signée par Agnès Desarthe, j’esquisserai le portrait de cet exceptionnel musicien qui a accompagné les noms les plus illustres, de France ou d’ailleurs, dont Miles Davis, Chet Baker et Stan Getz, justement.

Toujours attentifs aux éphémérides, j’adresserai un clin d’œil au crooner Dean Martin et au comédien Christopher Lee, respectivement né et décédé un 7 juin. Et pour souligner la naissance de Lee, qui a été un mémorable interprète du comte Dracula, nous écouterons quelques musiques et chansons qui évoquent les créatures de la nuit. Et du prince des ténèbres, nous passerons à la musique de Prince tout court, puisque la célébrissime majesté pourpre qui s’est éteinte le 21 avril dernier aurait eu 58 ans demain et que sa musique, interprétée par lui ou par des artistes de jazz, a su enrichir le répertoire.

Mercredi, j’aurai l’âme marine et célébrerai avec vous, en chansons et en musiques, la Journée mondiale de l’océan. Lancée en 1992 par l’Assemblée générale des Nations unies à l'issue du sommet de Rio, cette journée vise à sensibiliser le grand public à une meilleure gestion de nos ressources maritimes. Mais j’aurai aussi une pensée pour Boz Scaggs et Mick Hucknall, artistes de pop qui ont flirté avec la note bleue.

À écouter : Gerardo Nunez & Ulf Wakenius - Logos


À notre survol hebdomadaire de l’actualité du jazz, jeudi, j’aurai bien entendu quelques suggestions de sorties à vous faire et de récentes parutions à vous présenter, dont Logos (Act), la rencontre au sommet entre les guitaristes Gerardo Núñez et Ulf Wakenius et du percussionniste Cepillo, quelque part au carrefour du jazz et du flamenco. Et mon complice Ralph Boncy se joindra à moi pour vous faire partager quelques récents émois musicaux, avec notamment un retour sur le plus récent album de la jeune et talentueuse contrebassiste, bassiste et chanteuse Esperanza Spalding.

 À écouter : Ray Charles - What'd I Say


Enfin, toute l’émission de vendredi sera consacrée à la mémoire de Ray Charles, décédé le 10 juin 2004 à 73 ans. Chanteur, pianiste, saxophoniste et chef d’orchestre, Brother Ray était aussi à l’aise dans les répertoires jazz, blues, rhythm and blues et gospel que dans le country. On le reconnaît non seulement comme l’un des pionniers de la musique soul, mais aussi comme une des figures majeures de la musique populaire.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.