Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Le meilleur et le pire d’Ô Canada : notre fine sélection

Date de publication

11 avr. 2017

Préparez vos mouchoirs ou vos bouchons, c'est selon. ICI Musique a déniché pour vous les meilleures et les pires interprétations de sa plus célèbre composition, l'hymne national Ô Canada.

Ô Canada était d’abord un poème patriotique en français écrit par Adolphe-Basile Routhier et porté par la musique de Calixa Lavallée en 1880. Commandée pour la cérémonie de la Saint-Jean-Baptiste, la chanson constituait à l’origine l’hymne des Canadiens français. Elle a été traduite en anglais en 1906, mais ce sont finalement les paroles d’un juge et poète amateur canadien qui ont été retenues pour cette version en 1908. Soixante ans plus tard, les paroles anglaises ont été modifiées par le Sénat et la Chambre des communes, mais la version française est demeurée intacte. Le 1er juillet 1980, Ô Canada a été proclamé l’hymne national du Canada.

Les « oups » 

Interpréter l’hymne national en patinant n’est pas toujours une bonne idée. Parlez-en à Mark Donnelly, chanteur attitré de l’hymne national lors des matchs des Canucks de Vancouver.

 

L’animatrice ontarienne de radio et de télévision Josie Dye oublie les paroles et est prise d’un fou rire incontrôlable lors de l’interprétation de l’hymne national. Est-ce uniquement dû à la nervosité?

 

Il semble que le chanteur américain Greg Bartholomew n’avait jamais entendu l’hymne national canadien avant de le chanter. Il nous en fait une version de Noël, à la manière de Mon beau sapin. Charmant!

  

Les « wow »

En 2014, Ginette Reno interprète l'hymne national au Centre Bell avant les matchs du Canadien de Montréal en séries éliminatoires. Sa performance électrisante lui vaut alors le titre de porte-bonheur au sein du club, qui la rappelle l’année suivante.  

 

Partir en mission spatiale n’est visiblement pas assez excitant pour Chris Hadfield. Toujours en quête de sensations fortes, l’astronaute canadien chante l’hymne national et offre une prestation sans failles, encore une fois

 

Le ténor québécois Roger Doucet fut l'interprète attitré de l'hymne national canadien lors des parties télévisées de hockey au Forum de Montréal de 1970 jusqu'à sa mort en 1981. L’homme à la tête blanche a marqué le public avec sa fougue et sa voix profonde!

 

Petite leçon musicale

L’hymne national canadien serait plus discret et résigné que celui des Américains, selon Chilly Gonzales. Dans une classe de maître, le pianiste montréalais analyse pour nous la mélodie d’Ô Canada.

 

Voyez aussi :

Ginette Reno de retour pour chanter l'hymne national 

Le meilleur des pires auditions vocales

Par Justine Lalande-Church

 

 

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.