Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
En finir avec les deuils
Par
Stanley Péan

Date de publication

18 janv. 2016

Genre

Sans doute le fait d’avoir revu ces temps derniers des longs-métrages avec l’élégant Cary Grant y est pour quelque chose dans ma décision de célébrer son anniversaire de naissance. Le choix des chansons et musiques n’a pas été trop difficile : non seulement Grant a prêté ses traits à Cole Porter dans une biographie hautement romancée et discutable (Night and Day de Michael Curtiz en 1946), mais quelques beaux standards ont aussi été créés pour des films le mettant en vedette. Par la suite, je m’autoriserai en ce 18 janvier des clins d’œil à Danny Kaye, Eartha Kitt, David Ruffin (des Temptations), avant de souligner en musique la reconnaissance par l’Assemblée nationale de France du génocide arménien, en écoutant Tigran Hamasyan et quelques-uns de ses compatriotes.

Le pianiste Horace Parlan, le compositeur et pianiste François Rauber, fidèle compagnon de Jacques Brel, les chanteuses Dolly Parton et Janis Joplin, et leur collègue Robert Palmer ont tous vu le jour le 19 janvier, en 1931, 1933, 1943, 1946 et 1949 respectivement. En plus de leur réserver une part de l’émission, je m’intéresserai également à la regrettée Elis Regina, chanteuse et muse d’Antonio Carlos Jobim, qui s’est éteinte à pareille date en 1982.

Mercredi, nous passerons quelques minutes dans les jardins musicaux du trompettiste et maestro Ray Anthony et de l’auteur-compositeur-interprète Benjamin Biolay, mais l’essentiel de l’émission sera consacré au monumental batteur Jimmy Cobb qui a tenu baguettes et balais aux côtés d’artistes de la trempe de Dinah Washington, Julian Cannonball Adderley, Wes Montgomery et Kenny Burrell. Mais je ne passerai pas sous silence que ce grand musicien, qui compte parmi les derniers monstres sacrés du jazz, est aussi le seul survivant des séances légendaires de 1959 qui ont eu pour fruit l’album Kind of Blue de Miles Davis.

Dans notre survol de l’actualité jazz jeudi, Frédéric Cardin se joindra à moi pour présenter sa chronique sur des œuvres au carrefour du jazz et de la musique classique. Pour ma part, je vous ferai mes habituelles suggestions de sorties dans les principales boîtes de nuit et salles de spectacles du pays et vous ferai entendre quelques nouvelles parutions dignes d’intérêt, notamment le récent album de la pétillante Cyrille Aimée, Let’s Get Lost (Mack Avenue).

Enfin, nous finirons la semaine avec un autre vendredi moelleux, consacré en partie à vos demandes spéciales et à des clins d’œil à Sam Cooke, Jay Jay Johnson et Billy May.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.