Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
En 1936, Billboard publiait son premier « Hit Parade »

Date de publication

05 janv. 2016

Vous aimerez aussi : la webradio C'est si bon

C’est le 4 janvier 1936 que paraît le premier palmarès du magazine Billboard. Quelles chansons tournaient alors en boucle à la radio? 

Nous sommes alors en pleine période swing et la grande vedette de l’heure est le chanteur Bing Crosby. Jusqu’à l’arrivée du rock and roll, il est le roi incontesté de la musique américaine. Il influence bon nombre d’artistes avec un répertoire vaste qui allie à son pop-swing des standards patriotiques, des chansons thèmes de films et d’émissions de télévision, des chants religieux, des chansons de Noël et des ballades irlandaises et hawaïennes. Tout ça chanté avec le même plaisir.


L’orchestre de Tommy Dorsey (que l’on surnomme le gentleman sentimental du swing!) est à cette époque l’un des ensembles les plus réputés. Quelques années plus tard, il accueillera dans ses rangs un jeune chanteur du nom de Frank Sinatra.


Le plus grand danseur du cinéma américain, le fabuleux Fred Astaire, est aussi une vedette de la chanson et « The Way You Look Tonight », du film Swing Time, se hisse également parmi les premières positions. Le légendaire et exubérant pianiste Fats Waller connaît tout autant de succès avec It’s a Sin to Tell a Lie.

Créé en 1894 par Williams Donaldson et James Hennegan, Billboard couvre les spectacles burlesques, les foires, les carnavals, le vaudeville et les cirques, en plus d’offrir un service postal afin que les admirateurs puissent écrire à leurs idoles (une des principales sources de revenus du magazine pendant plusieurs années).

En 1920, Billboard sème la controverse en engageant un journaliste afro-américain, une première pour une publication nationale, ce qui donne de la légitimité aux nombreux artistes noirs de l’époque. 

Le magazine publie son Hit Parade de façon hebdomadaire à partir de 1940. Puis, l’effervescence amenée par la radio et plus tard par le juke-box incite Billboard à se concentrer plutôt sur la musique que sur toutes les autres formes de divertissement (sans jamais oublier de se pencher sur l’évolution des technologies liées à l’enregistrement et à la diffusion).

 En 1958, Billboard décide de combiner dans son palmarès les ventes et la diffusion et lui donne le nom de « Hot 100 », qui demeure à ce jour la référence hebdomadaire musicale américaine. Parmi les artistes canadiens qui se sont taillé une place dans ce prestigieux palmarès, il y a bien sûr Céline Dion et Bryan Adams, et même André Gagnon, avec sa composition disco Wow en 1976.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.