Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
La tendresse de Stacey Kent et la couleur du jazz
Par
Stanley Péan

Date de publication

25 nov. 2015

Genre

Pour lancer la semaine, par exemple, nous adresserons des clins d'œil au compositeur Johnny Mandel, à l'auteur-compositeur-interprète Francis Cabrel et au pianiste Bruce Hornsby (respectivement nés le 23 novembre 1929, 1953 et 1954), ainsi qu'au cinéaste Louis Malle (mort le 23 novembre 1995), dont le tout premier film, le thriller hitchcockien Ascenseur pour l'échafaud, s'était notamment distingué par sa trame sonore signée Miles Davis. Et nous saluerons aussi la mémoire de la parolière Betty Comden et de la chanteuse Anita O'Day (toutes deux mortes à pareille date en 2006), sans oublier l'œuvre de Manuel de Falla (également natif du 23 novembre, en 1876), dont quelques compositions sont entrées dans le répertoire du jazz.

Mardi, après le minihommage à Barbara (morte le 24 novembre 1997) et à Big Joe Turner (mort le 24 novembre 1985), nous nous intéresserons plus spécifiquement à deux pianistes qui ont fortement influencé l'histoire du jazz et qui ont tous deux vu le jour le 24 novembre : Scott Joplin (1868-1917), le père fondateur du ragtime, et Teddy Wilson (1912-1986), génial interlocuteur de Benny Goodman, Billie Holiday et Lester Young, pour ne nommer que trois de ses plus illustres compagnons de route.

Mercredi, le quarante et unième anniversaire de la disparition prématurée et tragique de l’auteur-compositeur-interprète Nick Drake à 26 ans nous donnera le prétexte idéal pour prêter l'oreille à des relectures de quelques-unes de ses fabuleuses chansons, notamment par le pianiste Brad Mehldau. Nous en profiterons aussi pour traîner dans les rues d’un Paris qui n’existe plus, au son de chansons signées Francis Lemarque, ainsi que pour lever notre chapeau à Ricardo Montalban, à Holly Cole et même à Joe Di Maggio, tous nés un 25 novembre. Et sur une note plus sérieuse, nous soulignerons en musique la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Comme tous les derniers jeudis du mois, Claude Thibault, l’éminence grise du site www.SortiesJazzNights.com, se joindra à moi pour vous présenter ses bons coups pour les prochaines semaines. Et outre mes propres suggestions de soirées jazz dans les principales boîtes de nuit canadiennes, j’aurai à vous faire entendre des extraits des nouveaux opus de la chanteuse américano-britannique et francophile Stacey Kent qui bénéficie de la tendre contribution du guitariste et compositeur brésilien Roberto Menescal (Tenderly, OKeh) et de celle de la formation québécois Five for Trio (Garder la tension, 270 Sessions).

Enfin, nous passerons une partie de notre vendredi moelleux à écouter le trio du pianiste Taurey Butler, dont la performance a été enregistrée par nos micros mercredi soir au Musée des beaux-arts de Montréal où l’exposition La couleur du jazz tiendra l’affiche jusqu’à la fin du mois de janvier. Pour traduire en musique la nouvelle impulsion donnée à la vie artistique montréalaise, québécoise et canadienne par le Groupe de Beaver Hall, regroupement éphémère d’une vingtaine d’artistes (1920-1923), Butler et ses complices revisiteront le répertoire des années folles.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.