Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Jazz, blues et morts subites
Par
Ralph Boncy

Date de publication

30 oct. 2015

Genre

 

Bessie Smith (1894-1937)
Remuante et authentique chanteuse de blues, protégée de Ma Rainey, Bessie Smith est fauchée par un camion dans la nuit du 26 septembre 1937. Le choc mortel se produit au moment où sa voiture traverse Clarksdale et heurte le véhicule de plein fouet. Mais les rumeurs persistent encore sur l’arrivée tardive de l’ambulance et le refus d’un hôpital blanc de venir en aide à une citoyenne noire en pleine agonie. Bessie avait 43 ans et connaissait un succès monstre.

Glenn Miller (1921-1944)
Tromboniste, arrangeur, compositeur et chef d’orchestre, « il a marqué son époque et l’histoire du jazz », affirme sa bio. Capitaine de l’armée américaine, Glenn Miller s’abîme dans La Manche dans la nuit du 15 décembre 1944, mais son avion ne sera jamais retrouvé. Quand l’accident a lieu, la Deuxième Guerre mondiale touche presque à sa fin, mais le thème In the Mood remonte le moral des troupes et résonne encore, bien au-delà de la victoire finale.

Charlie Parker (1920-1955)
Originaire de Kansas City, champion du jazz et de l’ère be-bop dans les années 1940, Charlie Parker, surnommé Bird, est un saxophoniste alto incomparable, infatigable, d’un talent inégalé encore à nos jours. Il meurt en regardant la télé, le soir du 12 mars 1955, des suites d’une pneumonie doublée d’un ulcère. Le médecin légiste qui vient faire le constat estime son âge physique à 60 ans. Il n’en avait que 34, mais avait brûlé la chandelle par les deux bouts.

Louis Armstrong (1901-1971)
« Armstrong, tu te fends la poire : on voit toutes tes dents! », chantait Claude Nougaro dans son hommage exubérant au célébrissime Louis, de La Nouvelle-Orléans. Boute-en-train, trompettiste plus que virtuose, chanteur charismatique à la voix graveleuse, ce bonhomme est l’incarnation même du jazz, certainement le musicien le plus célèbre du genre. Numéro un au Billboard américain avec Hello Dolly, Satchmo (qu’on appelle aussi Pops) meurt terrassé par une crise cardiaque dans son domicile new-yorkais le 6 juillet 1971. Il avait 69 ans.

King Curtis (1934-1971)
On l’a entendu avec Aretha Franklin (notamment dans le tube Respect) et avec John Lennon (sur l’album Imagine), et avec son groupe, les Kingpins, l’excellent saxophoniste King Curtis passait volontiers du gros funk à la ballade pleine de lyrisme. Coéquipier de Lionel Hampton et de Horace Silver dans sa jeunesse, Curtis Ousley, l’inventeur du soul twist, a péri sans raison dans une rixe à l’arme blanche dans la 86e Rue, à Manhattan, le 13 août 1971; quasiment devant chez lui.

Eddie Jefferson (1918-1979)
Peut-être le meilleur chanteur de jazz de l’histoire, Eddie Jefferson écumait les scènes, mais n’était pas enthousiaste à l’idée de ce petit contrat à Détroit, maugréant que la Motor Town ne lui attirait que de la poisse. C’est en effet là – ironie du sort – qu’il sera abattu, quelques jours plus tard devant le Baker’s Keyboard Lounge, d’une balle dans le dos. Y a-t-il une morale à cette triste histoire de mai 1979? Faut-il hésiter avant de signer le concert de trop à 60 ans?

 Jaco Pastorius (1951-1987)
Battu à mort par le portier du Midnight Boston Club à Fort Lauderdale, le meilleur bassiste du monde s’éteint à 35 ans, le 21 septembre 1987, dans la peau d’un clochard désœuvré. Jaco laisse une œuvre peu abondante, seul ou avec d’autres, comme Joni Micthell ou Weather Report, mais son influence est énorme, voire omniprésente, sur tous ceux qui ont tenté de tâter une quatre cordes électrique après lui.

Stevie Ray Vaughan (1954-1990)
C’est par un matin gris de l’été 1990 que l’Amérique apprend la triste nouvelle de la mort du guitariste texan Stevie Ray Vaughan dans un accident d’hélicoptère au Wisconsin, visiblement dû au brouillard épais. Si l’histoire se souvient mal de sa voix et de son groupe Double Trouble, par contre, son jeu très électrique à la Stratocaster et son célèbre chapeau demeurent les legs inoubliables de sa trop courte carrière. Adulé par Bowie et Clapton, il vénérait avant tout Jimi Hendrix.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.