Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
L’Ensemble Masques déterre la musique de Romanus Weichlein
Par
Frédéric Trudel

Date de publication

19 oct. 2015

Genre

Parmi les musiciens québécois spécialisés en musique ancienne, l’Ensemble Masques est sans doute l’un de nos plus beaux fleurons. Fondée en 1998 par le claveciniste Olivier Fortin, cette formation a acquis au fil des années une réputation enviable et se produit désormais sur les plus belles scènes d’Europe et d’Amérique du Nord.

Après avoir enregistré, ces dernières années, les œuvres de Johann Rosenmüller et de Johann Heinrich Schmelzer, l’ensemble aborde cette fois la musique d’un autre compositeur germanophone du 17e siècle, celle de l’Autrichien Romanus Weichlein. Bien qu’il soit quasi inconnu de nos jours, il semble qu’il jouissait en son temps d’une certaine notoriété et que ses contemporains n’avaient aucun doute sur la qualité de son art.

Sonate XI en si mineur
Sonate XI en si mineur

Romanus Weichlein

Audio

Né à Linz en 1652, Romanus Weichlein est devenu moine bénédictin en 1671 et a été directeur de la musique au couvent de Nonnberg, à Salzbourg, avant de poursuivre sa carrière dans des lieux de plus en plus reculés et de mourir en 1706 du typhus, dans le Burgenland autrichien, une région alors dévastée par la famine et les guerres contre les Turcs. Seuls deux recueils de musique de Weichlein ont été publiés de son vivant et ce sont les Sonates pour cordes de son opus 1 qui sont au cœur du programme de cet enregistrement réalisé par la prestigieuse maison française Alpha-Classics.

Quelle belle découverte que ce compositeur! Vraiment, on ne se lasse pas d’écouter la virtuosité, les emportements et la sensualité de cette musique. Il y a du Monteverdi dans l’art de Weichlein : ses sonates chantent et déclament! Il y a aussi du théâtre et de la danse dans le jeu des instrumentistes de l’Ensemble Masques. Admirables d’éloquence et d’expressivité, ils jouent ce répertoire de la plus belle des façons. Défendu par ces merveilleux musiciens, le 17e siècle a encore beaucoup à nous apporter.

Sonate III en la mineur
Sonate III en la mineur

Romanus Weichlein

Audio

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.