Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Une semaine avec Miles Davis, Stevie Wonder, Christian Scott, Yannick Rieu et Sting
Par
Stanley Péan

Date de publication

28 sept. 2015

Genre

J’étais au Salon du livre à Jonquière, le 29 septembre 1991, quand Charles Tisseyre a annoncé lors d’un bref bulletin d’information à l’antenne de la télévision nationale que Miles Dewey Davis III, la plus illustre superstar du jazz, était décédé la veille. Pour les jumelles Anne et Claire, mes amies écrivaines avec qui je prenais l’apéro, comme pour moi, la nouvelle sonnait le glas d’une époque. Ma discothèque personnelle était encore relativement maigre à l’époque, mais déjà les albums du trompettiste en constituaient une bonne part. Nul n’est irremplaçable, certes, et j’ai découvert depuis pas mal d’autres artistes de jazz. Mais on n’oublie pas un grand amour, jamais, et ce soir je me permettrai de rappeler à quel point l’œuvre de Miles reste indispensable.

Mardi, à quelques jours du lancement du 16e OFF Festival de jazz de Montréal, je vous inviterai à vous pencher avec moi sur les artistes qui s’y produiront du 1er au 10 octobre, notamment ces femmes du jazz, la plupart musiciennes plutôt que chanteuses, dont le programme 2015 de l’événement jazzistique automnal souligne la contribution. Parmi celles-ci, citons la saxophoniste Annie Dominique, la contrebassiste Linda Oh, la pianiste Marianne Trudel et la saxophoniste Christine Jensen, chef de l’Orchestre national de jazz de Montréal.

Vous qui savez combien j’aime porter attention aux anniversaires ne serez pas surpris d’apprendre que j’entends souligner mercredi le 80e anniversaire de la création de l’opéra Porgy and Bess de George Gershwin. Aussi, prenant pour prétexte la visite de l’auteur-compositeur-interprète Stevie Wonder au Centre Bell pour la recréation en concert de son album charnière Songs in the Key of Life, nous écouterons ensemble un bouquet constitué de quelques-unes de ses plus belles chansons. Puisque Stevie a été en 2009 le deuxième lauréat du prestigieux prix Gershwin, ce jumelage circonstanciel me semble des plus pertinents!

Comme le veut notre vieille tradition bien établie, nous braquerons cette semaine encore jeudi les projecteurs sur l’actualité du jazz, sur scène comme sur disque, avec des suggestions de concerts à voir et à entendre dans les prochains jours... et ma sélection de nouveautés dignes de notre intérêt. Nommément, je vous présenterai avec un enthousiasme certain Stretch Music, le récent opus du trompettiste Christian Scott aTunde Adjuah. J’aurai également le plaisir de m’entretenir avec le saxophoniste Yannick Rieu, à la veille de son concert à l’OFF Festival de jazz de Montréal et de son départ en tournée en Chine, lui, dont le nouvel album Da Li s’inspire justement de la musique folklorique chinoise.

Enfin, conformément à notre nouvelle tradition à établir, je réserverai de la place aux suggestions musicales que vous me ferez parvenir d’ici là pour notre vendredi moelleux, mais je prendrai néanmoins le temps qu’il faut pour souligner le 64e anniversaire de naissance de l’auteur-compositeur-interprète britannique Sting, qui flirte depuis des années avec le jazz et dont plusieurs chansons sont entrées dans le répertoire standard de cette musique.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.