Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Des Dalton à L’été indien : le parcours de Joe Dassin en vidéo 
Par
Ariane Cipriani

Date de publication

20 août 2015

 

Il y a de ces chansons rondes, parfaites, ni trop longues, ni trop courtes, comme plusieurs des succès de Joe Dassin : L’été indien, À toi, Les Champs-Élysées, Siffler sur la colline, etc. Joseph Ira Dassin incarne aussi le tête-à-tête entre le folk américain et la variété française. Trente-cinq ans après son décès, on se souvient encore de son élégance et de sa bonne humeur.

Fils d’un réalisateur hollywoodien et d’une violoniste, Joe Dassin naît à New York en 1938. La famille s’installe ensuite à Paris. Le jeune Joe fait des études en ethnologie avant de retourner aux États-Unis. À Detroit, il rencontre Pete Seeger et Bob Dylan, alors qu'il travaille comme DJ dans une boîte de nuit.

De retour en France, il commence par interpréter le répertoire de Brassens à la guitare avant de connaître un premier succès en 1966, avec la chanson Bip bip. Le public, surtout les femmes, est charmé par ce chanteur et son allure à l’américaine.

Joe Dassin fait partie de ces quelques artistes qui ne seront pas balayés par le vent nouveau du yéyé. Ses chansons correspondent à l’air du temps, la jeunesse de 68 l’adopte. En plus d'enchaîner les disques, il compose pour quelques privilégiés tels France Gall, Carlos et Marie Laforest

Perfectionniste avoué, il enregistre dans les meilleurs studios. C’est à Londres qu’il endisque Les Champs-Élysées, adaptation d’une pièce intitulée Waterloo Road. Un tour de force. Cette chanson, c’est l’enthousiasme de faire une promenade parisienne avec lui, d’avoir l’impression d’y être et de connaître un peu Paname, même sans y avoir jamais mis les pieds.

L'amour, c'est comme l'été
Il nous faut un automne pour le regretter

L'amour etc, 1974

Avec L’été indien, autre adaptation de ses fidèles complices Claude Lemesle et Pierre Delanoë il atteint l’apogée de la chanson sentimentale mais pas ringarde. La ballade charme bien sûr le public québécois, sensible à cette courte période de temps chaud avant l’hiver. Ce succès de juin 1975 sera traduit dans plusieurs langues et aura des échos à l’international.

À force d’enchaîner les tournées, Joe Dassin s’épuise et sa santé décline. Il fait plusieurs infarctus et doit prendre du repos. Il se retire à Tahiti, où il possède une villa. Toutefois, son cœur lâche définitivement le 20 août 1980. Ça fait maintenant 35 ans, et ses chansons ont réussi à traverser les années et les modes.

Salut, Joe!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.