Chargement en cours

avec
avec
En chargement...
Erreur de chargement.
Anat Cohen et son Luminosa : lumière sur le Brésil
Par
Frédéric Cardin

Date de publication

22 mai 2015

Genre

Le son de Luminosa reflète ma vie musicale à New York. Je navigue entre le jazz moderne et traditionnel, entre la samba et le choro, tout cela en une semaine. Pour moi, la musique est une expérience lumineuse. Chaque fois que j’y suis immergée, la vie s’allume en moi, peu importe ce qui arrive dans le monde extérieur.

Anat Cohen

La lumière, riche des teintes nuancées du panorama brésilien, éclaire l’album dans son ensemble. Cela dit, on évite absolument les lieux communs. Il ne s’agit donc pas d’un album convenu de bossas bien connues. Cohen évoque plutôt cette culture à travers le prisme d’une vision extérieure et attentionnée, mais pas mimétique. Il en résulte des textures, des mélodies et des rythmes impressionnistes et envoûtants, qui sont sublimés par une créativité très peu réductrice du matériau d’inspiration initial. Qui plus est, le tout est exécuté à la clarinette, un instrument peu représenté dans cet univers musical.

 

On y retrouve quelques pièces de Milton Nascimento,d’Edu Lobo et de Severino Araujo, ainsi que plusieurs compositions d’Anat Cohen elle-même. Toutefois, pas de Jobim. Ce n’est pas qu’on ne l’aime pas, bien entendu, mais comme je vous le disais, on évite les lieux communs…

 

Entrevue avec Anat Cohen (en anglais) :

Frédéric Cardin

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.