Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Souvenirs de Marley, de Bacharach, de Chet et de Woody
Par
Stanley Péan

Date de publication

11 mai 2015

Genre

Oui, je sais, le Jamaïcain Bob Marley, père fondateur de la musique reggae et figure culte de la musique populaire des années 60, 70, n’était pas un artiste de jazz. Mais bon nombre de ses superbes chansons d’amour et de revendication ont désormais acquis le statut de standards contemporains, ce qui me semble justifier qu’on puisse à nouveau revisiter son répertoire, surtout en cette journée du 34e anniversaire de son décès, survenu le 11 mai 1981.

Au même titre que Marley, le compositeur Burt Bacharach compte parmi les compositeurs de la pop contemporaine qui ont alimenté le répertoire standard du jazz, notamment avec ses chansons co-écrites avec Hal David dans les années 60 et popularisée par Dionne Warwick. À l’émission de demain, j’aurai notamment des relectures jazz de quelques-unes d’entre elles à vous proposer.

Ma collègue Marie-Claude Senécal, qui co-signe avec moi la programmation musicale de Quand le jazz est là, m’a révélé que son amour pour l’immortel et indémodable Chet Baker rivalise avec le mien, peut-être même avec le vôtre. Du coup, elle n’a pas eu à me tordre un bras pour je convienne avec elle de saluer à nouveau le trompettiste et chanteur, cet ange déchu du jazz cool qui nous a quittés le 13 mai 1988, tout juste âgé de 58 ans.

Ce jeudi, comme toutes les semaines, j’entends jumeler mes propositions de sorties jazz pour les soirées à venir à quelques nouveautés qui ont retenu mon attention, dont le premier album de la chanteuse torontoise Aimee Butcher, The World Is Alright, qui sera officiellement lancé dans la ville-reine le mardi 26 mai au Jazz Bistro.

Enfin, je vous proposerai vendredi de clore la semaine en compagnie de deux vertigineux maîtres de leurs instruments respectifs, le regretté trompettiste Woody Shaw, disparu le 10 mai 1989 dans de lugubres circonstances et le saxophoniste et compositeur Wayne Shorter, l’un des doyens actuels du jazz contemporains, que les mélomanes de Québec pourront voir et entendre le 6 juin au Palais Montcalm.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.