Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
 L'opéra à l'âge des superhéros
Par
Sylvia L'Écuyer

Date de publication

08 mai 2015

Genre

 Les aventures d’Ulysse, l’odyssée d’Énée, la guerre de Troie, les exploits d’Achille et d’Hercule, le défi de Jason et ses Argonautes à la conquête de la Toison d’or, la tragédie de Médée, Ariane, Thésée et le Minotaure, Daphné et la belle Hélène ont aussi inspiré des peintres, des écrivains, des créateurs de jeux vidéo et… des compositeurs d’opéra.
Dès les tout premiers opéras, les dieux de l’Olympe sont descendus sur la scène. Dans le premier opéra de Jacopo Peri en 1600 et dans celui de Monteverdi en 1607, Orphée, grâce à sa lyre, réussit à amadouer les puissances des ténèbres et à ramener Eurydice à la vie. Tout au long des 17e et 18e siècles, les compositeurs italiens, français et allemands ont puisé dans l’immense répertoire de la mythologie. Bien avant les effets spéciaux cinématographiques, les metteurs en scène ont illustré les pouvoirs surnaturels de ces héros, avec toutes sortes de machines et d’accessoires, et ont nourri l’imagination d’un public qui connaissait déjà parfaitement bien toutes ces légendes.
S’ils ont aussi puisé leur inspiration dans l’histoire, en racontant les épisodes de la vie des grands personnages, de César à Richard-Cœur-de-Lion, il a fallu attendre l’époque de la Révolution française pour que des compositeurs comme Mozart et Jean-Jacques Rousseau invitent sur la scène les bourgeois et les paysans.
Mais la mythologie a continué d’inspirer aussi bien la littérature jeunesse (avec les aventures de Percy Jackson, alias Persée) que les librettistes de Massenet, Richard Strauss et jusqu’à tout récemment du compositeur anglais Harrison Birtwistle, dont le fabuleux opéra Le Minotaure a été créé à Covent Garden en 2008.
Les personnages de la mythologie m’ont toujours fascinée, et je ne suis pas la seule. Le succès des films et des ouvrages que je viens de mentionner en est la preuve, et le trésor d’aventures et de symboles qu’on y trouve enflamme toujours les imaginations. Alors ce printemps, je vous propose un retour aux sources de l’opéra, de Monteverdi à Offenbach, histoire de ne pas oublier nos classiques.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.