Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Des boogaloo à Bebo de Cuba
Par
Stanley Péan

Date de publication

04 mai 2015

Genre

Aujourd’hui 4 mai, c’est l’anniversaire de naissance de feu le trompettiste d’origine montréalaise Maynard Ferguson [1928-2006], as de la note suraigüe, et nous ne manquerons certes pas de lui lever notre chapeau. Mais nous nous abandonnerons aussi aux rythmes dansants du boogaloo, cet enthousiasmant mélange de de soul, de rhythm and blues et de jazz afro-cubain, avec des artistes tels Lee Morgan, Sonia Johnson, Carl Naud et Marcus Printup, pour ne nommer qu’eux.

Mardi, en mode vaguement mélancolique, nous écouterons Stacey Kent relire en mode jazz « ces petits riens qui me parlaient de vous » et d’autres interprètes s’approprier des compositions de Serge Gainsbourg et de son aîné Jacques Brel, mais la nostalgie trouvera aussi comme véhicule des standards comme « These Foolish Things Remind me of You », « I Remember You », « I Thought About You » et quelques autres.

Mercredi 6 mai, nous aurons une pensée pour le guitariste Barney Kessel décédé à cette date en 2004, sans pour autant sombrer dans le funeste. Car sa participation à la version d’« Easy to Love » enregistrée par Billie Holiday nous aura lancé sur la piste de chansons et de musiques qui expriment ces sentiments d’aisance et de félicité distillés par ces trop rares amours faciles qui s’imposent à l’improviste.

Tradition oblige, nous écouterons jeudi des extraits de quelques récentes parutions, dont Afrodeezia, l’éblouissant nouvel album qui marque l’entrée dans l’écurie Blue Note de ce virtuose et magicien de la basse électrique, Marcus Miller. Et, en plus de vous faire mes suggestions de sorties jazz, j’accueillerai mon collègue Frédéric Cardin qui nous présentera le Top cinq du portail ICIMusique.ca.

Enfin, vendredi, prenant prétexte de la parution aux éditions du CIDIHCA de Bebo de Cuba, une biographie du regretté pianiste cubain Bebo Valdés signée Mats Lundahl, nous prêterons l’oreille à quelques plages de la compilation Piano Solos qui accompagne le bouquin ainsi qu’à d’autres enregistrements gravés par quelques-uns des pianistes cubains les plus intéressants d’hier et d’aujourd’hui, dont Harold Lopez Nussa, Rafael Zaldivar et bien entendu Chucho Valdés, fils de Bebo.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.