Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Une discothèque à ciel ouvert
Par
Michel Keable

Date de publication

10 avr. 2015

Genre

Nous sommes en 1916, la Première Guerre mondiale a déjà fait des milliers de morts, et le jeune Prokofiev de 25 ans décide de fuir la tourmente pour aller travailler à la campagne. Le grand défi pour lui était de composer sans avoir d’instrument à sa disposition, pas même un piano ! Il s’attaque donc à sa première symphonie avec l’intention d’y insuffler l’esprit du « classicisme » de Mozart, mais surtout de Haydn, dont il connaissait parfaitement la technique de composition. Bien plus qu’un exercice de style, cette oeuvre bien ciselée est pleine de joie, de vivacité et d’éclat. En mettant le point final à sa partition, il était assuré de son succès. Effectivement, le 21 avril 1918, à Saint- Pétersbourg, une grande ovation a salué la création de cette symphonie, qui allait devenir sa plus populaire.

Pour notre Discothèque à ciel ouvert , nous avons choisi la version de Claudio Abbado et de l’Orchestre de chambre d’Europe. On y a souligné « les rythmes clairs, les lignes de chant bien définies et l’esprit saisi sans effort. »

 

Retrouvez toutes nos suggestions dans Une discothèque à ciel ouvert - Index

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.