Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Une discothèque à ciel ouvert
Par
Michel Keable

Date de publication

03 avr. 2015

Genre

La violoniste Isabelle Faust et le pianiste Alexander Melnikov ont gravé il y a quelques années sur Harmonia Mundi, l’intégrale des sonates pour piano et violon de Beethoven. Cet enregistrement, acclamé unanimement par la critique, marque d’une pierre blanche la discographie de ce compositeur. On y entend un duo parfaitement en symbiose, autant dans les moments tendres et poétiques que dans les moments, plus contrastés, où les instruments sont en opposition. Bref, deux fortes personnalités réunies, au service d’une œuvre parfaitement maîtrisée.

 Comme il arrive souvent, le surnom de l’oeuvre n’est pas du compositeur, mais il a été attribué après la mort de Beethoven, en référence au climat de sérénité de sa Symphonie Pastorale, composée dans la même tonalité de fa majeur. Beethoven tenait à ce que l’œuvre soit appelée sonate pour piano et violon, et non l’inverse, car il a conféré au piano un rôle principal. Mais en écoutant cette superbe version, les deux instruments sont parfaitement égaux, et tout aussi chantants l’un que l’autre.

 Regardez Isabelle Faust et Alexander Melnikov dans un extrait vidéo de cette intégrale. Ils jouent un extrait de la dixième sonate :

 

 Retrouvez toutes nos suggestions dans Une discothèque à ciel ouvert - Index

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.