Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Ludovico Einaudi : un bref portrait avant celui d’Angèle Dubeau
Par
Claudia Beaumont

Date de publication

24 févr. 2015

Genre

Pour se mettre en appétit, voici un  « préportrait » en mots et en musiques de Ludovico Einaudi, que vous connaissez sûrement déjà sans le savoir...

Un créateur d’atmosphères et de grandes musiques de film

Ce nom ne vous dit toujours rien? Attendez, si l’on vous dit qu’il est derrière les musiques bourrées d’émotions des films Intouchables, Le prix du désir, This is England, Black swan et même Mommy, qu’il a vendu près d’un million de disques dans le monde, et que ses compositions, ainsi que des reprises, abondent par milliers sur YouTube?

Vidéo : la trame sonore du film Intouchables :


La pièce Experience, dans le film Mommy de Xavier Dolan :


La musique d’Einaudi est indéfinissable. D’abord, parce que Einaudi s’abreuve à des sources étonnamment éclectiques. On reconnaît évidemment les structures répétitives et accrocheuses des minimalistes Philip Glass et Arvo Pärt, mais il y a aussi l’influence de Stravinsky, de Bartók, de Bach, de Vivaldi, et même de Pink Floyd, des Beatles et de Radiohead, entre autres.

Bien que grandement apprécié des amateurs de musique classique, ce dernier refuse pourtant de n’appartenir qu’à cette catégorie. « Je ne me vois pas au rayon classique, je ne suis pas du passé. Je ne me reconnais pas non plus dans le sigle minimal ni dans celui de world, associé aux musiques traditionnelles. Quant à la pop, c'est Michael Jackson », explique-t-il dans une entrevue accordée au quotidien La Montagne.

Écoutez Oltremare, de l’album Divenire :


Le déclic de l’électroacoustique

Destiné à devenir concertiste, Ludovico Einaudi a préféré créer son propre univers musical. Fils d’un grand éditeur milanais (Giulio Einaudi), il a fait ses classes de composition au Conservatoire Verdi de Milan. Et puis, souhaitant explorer des avenues plus originales à la composition et à l’harmonie, il est devenu l’assistant de Luciano Berio, le pionnier de l’électroacoustique (musique qui applique l’électronique ou d’autres technologies pour enregistrer, modifier ou créer des sonorités nouvelles à partir de sons acoustiques). De cette précieuse rencontre, souligne-t-il, un mot à retenir : avant-garde.  Depuis, en plus de se produire à guichets fermés dans les plus grandes salles d’Europe, le compositeur cumule les rencontres musicales audacieuses : un disque piano-kora avec le Malien Ballaké Sissoko, une collaboration avec le virtuose de la trompette Ibrahim Maalouf, une autre avec la chanteuse Rokia Traoré, sans oublier celle avec le trompettiste de jazz Paolo Fresu.

Vidéo : Ludovico Einaudi et Paolo Fresu interprètent Nuvole Bianche :


Mélodies simples, harmonies fluides et captivantes, le pianiste italien de renommée mondiale se décrit comme un simple « créateur d’atmosphère » qui compose des chansons instrumentales. Sa musique, à la fois tendre et prenante, donne une nette impression de flottement, de perte de la notion du temps, tout en sollicitant vivement l’imaginaire.

Tenez, écoutez la bande-annonce (en anglais) de son dernier vaisseau musical, In a time lapse, et vous comprendrez ainsi pourquoi on ne peut résister au chant de son piano :

 

En terminant, voici le compositeur à l’œuvre avec l’ensemble I Virtuosi Italini, au Royal Albert Hall de Londres, en 2010 :

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.