Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Diana Krall : Wallflower, son nouvel album
Par
Ralph Boncy

Date de publication

09 févr. 2015

Genre

Le virage amorcé par l’artiste il y a 15 ans avec l’enregistrement de The look of love est maintenant complété. Diana Krall ne chante plus de jazz et ne nous épatera plus avec un solo de piano, comme dans l’temps, avec son petit trio. Elle est sure, par contre, de séduire un auditoire beaucoup plus large avec sa belle voix d'alto, son timbre feutré et sa présence toujours sensuelle.

Après la parenthèse que constituait son album osé Glad doll rag, consacré aux chansons sulfureuses des années 20, son petit nouveau, baptisé Wallflower, comprend un répertoire de ballades plus connues, mais toutes lentes et exclusivement pop. Les pièces ont été pigées chez Dylan, McCartney, les Eagles et Don Henley, Elton John, The Mamas & the Papas, Jim Groce, 10cc, Crowded House, Randy Newman et Gilbert O’Sullivan. Elles ont toutes été popularisées entre 1966 et 1986. Devinez-vous lesquelles?

Le traitement est luxueux, et la voix de la chanteuse, langoureuse à souhait, nous invite à plonger dans une grande mélancolie. Avec Bryan Adams et Michael Bublé (un duo chacun) et David Foster (Whitney Houston, Céline Dion) à la réalisation et à la direction d’orchestre, tout marche au doigt et à la baguette. Cette production, très « canadienne », doit rendre encore plus chauvin le public de Colombie-Britannique, où l’artiste donne plusieurs récitals ce mois-ci.

Regardez son entrevue à Tout le monde en parle.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.