Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Maria Callas: toujours LA DIVINA
Par
Sylvia L'Écuyer

Date de publication

22 janv. 2015

Genre

 Mais il se trouve que plus de 35 ans après sa mort, les disques de la Callas se vendent toujours, que son souvenir est bien vivant et qu’elle continue d’enflammer l’imagination des artistes et du grand public. Il y a quelques mois, on annonçait que la comédienne Meryl Streep allait incarner la Divina dans une version cinématographique de la célèbre pièce de Terence McNally, Les leçons de la Callas. Le projet est resté sans suite avec la mort du réalisateur Mike Nichols en novembre. Mais la pièce continue d’être représentée partout sur la planète.

Pourquoi une telle fascination? Pour Callas, l’artiste, mais aussi pour Maria, la femme. Je vous invite à taper le nom de Maria Callas dans votre moteur de recherche : vous aurez accès à 13 millions d’entrées. Rien que sur YouTube, on peut accéder à près de 1 million de documents, et le compteur tourne. Depuis quelques jours, je m’y suis perdue…

J’avais l’intention de trouver le témoignage le plus précieux, l’incontournable document qu’on voudrait voir encore et encore, à défaut de voyager dans le temps pour vivre l’expérience unique de l’entendre, de la voir sur scène ou en concert. Si Maria Callas est sans contredit une de mes artistes favorites, je ne suis pas de ceux qui montent aux barricades pour dire qu’elle est absolument sans rivale. Mais je vous avoue que je suis ressortie de mon exploration sur le web profondément émue sans avoir réussi à me contenter d’un seul des trésors que j’y ai trouvés.

Il y a ce célèbre concert du 19 décembre 1958, celui de ses débuts à Paris sous la direction de Georges Prêtre, dans un florilège de ses plus grands succès. Le concert s’ouvre avec Casta diva, extrait de Norma, le rôle qu’elle a chanté le plus souvent sur scène. En tenue de ville, avec une économie de gestes telle qu’on retient son souffle en la regardant, elle m’a émue aux larmes. Mais il y a un moment tout fait étonnant dans un des extraits vidéo de cette émission de télévision. Après la première intervention de la soprano, l’entrée du chœur se fait dans une totale confusion. Imperturbable, la diva lève le bras et marque le tempo : tout rentre dans l’ordre. Mais le souffleur, sans doute inquiet de l’état d’esprit de la chanteuse, lui donne la suite du texte à voix haute, comme si elle ne connaissait pas cet air mieux que personne!

À VOIR ICI!

Encore plus célèbre est l’inoubliable production de Tosca dans la mise en scène de Franco Zeffirelli pour Covent Garden, à Londres, en 1964. Cette production est offerte en DVD mais on peut facilement la trouver sur le web. La scène du deuxième acte, celle du meurtre de Scarpia – formidable Tito Gobbi –, est bouleversante. Pendant l’air Vissi d’arte, j’ai cru voir une larme rouler sur sa joue (mais c’était peut-être sur la mienne). On peut prendre la pleine mesure de la grande actrice qu’elle était dans cette scène:

 

J’ai même trouvé sur le web un commentaire de cette scène par la grande comédienne anglaise Judy Dench : « She was completely supreme! » 

 

Si je devais pourtant conserver un seul moment, je choisirais un air beaucoup moins connu, extrait de La forza del Destino qui m’a absolument bouleversée. Cet un enregistrement audio qui a été réalisé à la Scala en 1954 sous la direction de Tullio Serafin, mais accompagnée de très belles photographies, où malheureusement les personnes ne sont pas identifiées. Mais la musique! L’émotion est d’une intensité stupéfiante, la conduite de la voix d’une maîtrise absolue, mais réalisée avec un naturel désarmant. Les inflexions de la voix vont de la tendresse à la passion et sont presque celles de la voix parlée.

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.