Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Une discothèque à ciel ouvert
Par
Michel Keable

Date de publication

12 déc. 2014

Genre

C’est devant un public viennois, sans doute fort ému, qu’Alfred Brendel a joué ses dernières notes, après 60 ans de carrière. Des problèmes de santé reliés à l’arthrite l’ont obligé à quitter le métier exigeant de pianiste. Il a choisi pour son récital d’adieu les compositeurs qui l’ont accompagné durant tout son parcours: Haydn pour son esprit inventif, Mozart pour son chant, Schubert pour l’émotion pure. Et ce sera avec un poignant choral de Bach qu’il tirera le rideau.

 Mais « au royaume de la musique, il n’y a pas véritablement d’adieu ». C’est ainsi que s’est adressé le professeur Clemens Hellsberg à Alfred Brendel.  L’art demeure,  et son chemin est infini,  d’autant plus que notre pianiste a laissé toute la place au penseur, au conférencier et à l’écrivain.Et sa discographie abondante nous rappelle toujours l’immense musicien qu’il a été.

Regardez cet émouvant mouvement de sonate de Franz Schubert avec le pianiste Alfred Brendel:

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.