Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
L’album Un air de famille, Saison 3 : les p’tits secrets de la parenté!
Par
Ariane Cipriani

Date de publication

09 déc. 2014

Visitez notre page primeur pour écouter en exclusivité l'album Un air de famille, Saison 3.

Filiation, émotion et étonnement. Un air de famille, c’est tout ça. Mais c’est avant tout une histoire de cœur, car les familles viennent y chanter des chansons qui représentent bien plus qu’un défi à accomplir devant les coachs Bruno Pelletier, Johanne Blouin et Jean-François Breau.

Dans la famille Tardif, par exemple, le soutien est beau à voir! Les cousins et les cousines se sont réunis pour réaliser le rêve de Josée : remonter sur scène. La famille Pétrin-Fournier, elle, a choisi d’interpréter C’est mon histoire, la chanson préférée de la grand-maman de Julie. Avant de mourir, celle-ci lui avait fait promettre de la chanter avec ses enfants. Un bel hommage à un être cher.

Certains clans ont aussi fait preuve d’un grand courage. Les Héon ont inscrit mère et sœur à leur insu, tandis que les Bonneau-Larochelle ont fait sortir Monique (la maman) de sa coquille pour la première fois. Les Tremblay-Dionne et les Lavertu-Patenaude, eux, n’avaient jamais chanté en public. Imaginez le trac!

Mais quand la pression est répartie sur plusieurs épaules, le plaisir peut prendre sa place. C’est le cas avec la famille Mireault, beau clan de12 personnes, qui y est allée d’un country bienheureux des Frères à ch’val.

Le plaisir était aussi évident pour les Lambert-Fréchette, qui ont l’habitude des prestations, puisque les trois enfants font partie de la chorale de maman depuis très longtemps. Chez les Fournier, fières représentantes du Nouveau-Brunswick, Nicole et sa sœur Diane, chantent ensemble depuis qu’elles sont toutes petites. La fierté de chanter en français hors Québec, elle nous est aussi venue d’Edmonton avec la famille Blais.

La famille Namwira, elle, a parcouru toute une distance avant de se rendre ici. Pour cette famille originaire de République démocratique du Congo, la musique a été un important élément d’intégration à leur nouvelle communauté, à Winnipeg. Et elle a choisi une chanson bien de chez nous, Un ange qui passe.

La musique peut aussi créer des duos au-delà des harmonies… vocales. Dans le clan Roussel, la famille, c’est aussi l’amitié. Catherine et Pierre-Olivier sont de grands complices depuis la cinquième année du primaire. Catherine appelle même le père de Pierre-Olivier papa.

Même chose chez les Gagné-Leclair, quiont choisi Celle qui m’a tout appris, une chanson toute désignée pour deux mères amies qui chantent avec leurs filles respectives.


Les Charette avaient chanté I need more of you dans leur démo d’inscription, en audition, et à l’émission. Ils ont dit: « On a commencé avec cette chanson, on va continuer avec! » Pour les Fortin, le plaisir était simplement de reformer le temps d’un instant leur groupe de jeunesse, les MEC (pour Mario, Éric et Clément). Chez les Martin, le papa, lui-même auteur-compositeur (et pasteur!), voulait mettre en lumière le talent de ses quatre filles.

Amour et musique, le plus beau des duos. Et un bel exemple de ce tandem, c’est la famille Magnan-Bossé, car Valérie est tombée en amour avec Marco, alors chansonnier dans une boîte à chansons. Résultat? Trois enfants, et des instruments plein la maison! 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.