Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
En souvenir d’elles : hommage musical aux victimes de la tragédie de Polytechnique
Par
Katerine Verebely

Date de publication

04 déc. 2015

Genre

La musique parle au cœur. Elle apaise la douleur humaine là où les mots ne suffisent pas.

C’est en ayant cette idée en tête que le chef d’orchestre Jean-François Rivest a abordé la commémoration de la tuerie de Polytechnique, survenue il y a 25 ans.

Afin d’honorer la mémoire des victimes, Jean-François Rivest et l’Orchestre de l’Université de Montréal ont convié la population à un moment de recueillement musical placé sous le signe de la sobriété et du respect.

En souvenir d’elles a été présenté le samedi 6 décembre, à 19 h 30, à la salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal.

Le concert sera accessible pour écoute pendant un an. Cette diffusion est animée par Françoise Davoine. 

Au programme : des œuvres chorales de Jean-Sébastien Bach, suivies du Requiem allemand, de Johannes Brahms.

En souvenir d’elles réunit 180 choristes issus de l’Atelier d’opéra et du Chœur de l’Université de Montréal, du McGill University Chorus et des Schulich School Singers. Soixante musiciens de l’OUM se sont aussi joint aux chœurs. Les solistes invités étaient la soprano Pascale Beaudin et le baryton John Fanning.

À lire également : En souvenir d'elles, un devoir de mémoire, un texte signé par Françoise Davoine.

Comment rappeler, comment panser, comment apaiser ? La musique, pour communiquer et pour communier, en est la réponse, car elle ouvre par le cœur à la dimension personnelle de chacun. Elle permet de rassembler, de partager l’intangible, là où les mots deviennent impuissants à le faire.

Jean-François Rivest. chef d'orchestre

Programme détaillé

Jean-Sébastien Bach
Passion selon saint Matthieu – Extrait : Choral O Haupt voll Blut und Wunden
Avec la collaboration des Schulich School Singers et de l'Atelier d'opéra de l'Université de Montréal

Cantate-Motet O Jesu Christ, mein’s Lebens Licht, BWV 118 (versions 1 et 2)
Avec la collaboration des Schulich School Singers et de l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal

Oratorio de Noël – Extrait : Air en écho Flößt, mein Heiland, flößt dein Namen
Pascale Beaudin et 14 sopranos de l’Université de Montréal

Johannes Brahms
Un requiem allemand
*Solistes : Pascale Beaudin, soprano / John Fanning, baryton
Avec la collaboration du McGill University Chorus, des Schulich School Singers,
de l’Atelier d’opéra et du Chœur de l’Université de Montréal.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.