Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Clins d’œil à Jobim, à Bennett, à Roussel et à Yamanaka
Par
Stanley Péan

Date de publication

01 déc. 2014

Genre

Pour le premier lundi de ce dernier mois de l’année, j’ai pensé vous inviter à accueillir décembre et l’hiver en chansons et en musiques de circonstances, avec notamment Duke Ellington, Diana Panton, Randy Sandke, Chet Baker et, surtout, Antonio Carlos Jobim, dont la proverbiale saudade, toute tropicale qu’elle soit, sied admirablement bien à la saison hivernale. « Oh, combien déconcertant ce serait de revoir mon amour », chantait le père de la bossa nova. « Je te vois de mes yeux trempés, de mes yeux fous, décembre, quand je me rappelle ces années d’or perdues, je chante encore te quiero. »

C’est en transit à l’aéroport de Fort Lauderdale jeudi dernier que je suis tombé sur cet album souvenir consacré à la carrière de Tony Bennett qui vient tout juste de paraître dans la collection Life Unseen. À la vue des magnifiques photographies colligées par les concepteurs de l’ouvrage, dont plusieurs inédites, j’ai eu la soudaine envie de revisiter en votre compagnie la carrière de ce géant de la chanson populaire américaine qui a toujours entretenu avec le jazz des liens solides.

Il y a quelques jours, je me réjouissais d’apprendre que Transit, le deuxième album de la pianiste Emie R. Roussel, avait valu à notre Révélation Radio-Canada jazz pour l’année en cours une mise en nomination au Gala des prix Opus, dont j’aurai l’honneur d’être le maître de cérémonie l’hiver prochain. Juste avant qu’elle s’envole vers l’Australie et la Nouvelle-Zélande, où elle doit se produire la semaine prochaine, j’entends vous présenter une entrevue avec Emie, histoire de vous donner de ses nouvelles.

Notre bonne habitude de réserver une soirée par semaine à l’actualité du jazz sur scène comme sur disque étant toujours en vigueur, je vous ferai ce jeudi quelques suggestions de sorties jazz et attirerai votre attention sur quelques récentes parutions, dont Somethin' blue (Blue Note), le nouvel opus de la pianiste japonaise Chihiro Yamanaka, une artiste remarquable que nous avions eu le plaisir de découvrir ensemble il y a quelques mois.

Enfin, pour clore la semaine en douceur, faites chauffer l’âtre, déroulez la peau d’ours, car je vous promets pour vendredi une de ces soirées velours et molleton tout à fait en phase avec la saison. Et comme ce sera le premier vendredi de l’avent, j’estime qu’il ne serait pas malvenu de prêter l’oreille à quelques récentes parutions au rayon des disques de Noël jazz.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.