Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Rencontre avec la pianiste et amie des loups Hélène Grimaud
Par
Frédéric Trudel

Date de publication

28 nov. 2014

Genre

Les Soirées classiques en compagnie d'Hélène Grimaud (Parcours Brahms)
Les Soirées classiques en compagnie d'Hélène Grimaud (Parcours Brahms)

émission

Audio


Hélène Grimaud est une pianiste hors-norme. Dans le monde de la musique classique, on ne passe pas inaperçue, lorsqu’en plus de mener une fulgurante carrière d’interprète, on milite ardemment pour la protection de la faune et qu’on trouve aussi le temps de pratiquer le métier d’écrivaine… Hélène Grimaud incarne une convergence humaniste et indissociable de ces trois pôles: la musique, la nature et l’écriture.

Hélène Grimaud est née à Aix-en-Provence en 1969. À 7 ans, après avoir entendu la 7e symphonie de Beethoven dirigée par Karajan, elle acquière la certitude que la musique sera au cœur de son existence. Admise au Conservatoire de Paris dès 13 ans, elle obtient son 1er prix de piano 3 ans plus tard, en 1985. En 1987, Daniel Barenboïm l’invite à jouer avec l’Orchestre de Paris et c’est le début d’une carrière étincelante, en concert comme sur disque.

C’est en 1991, dans le nord de la Floride, qu’une rencontre fortuite avec un loup bouleverse sa vie et fait naître en elle un véritable amour pour cette espèce menacée. De fil en aiguille, elle fonde en 1997 le Wolf Conservation Center, dans l’État de New York, et consacre dès lors beaucoup d’énergie à la défense de ces animaux et à la protection de l’environnement.

Entre temps, Hélène Grimaud trouve encore le moyen de cultiver une autre passion: l’écriture. Après la parution de Variations sauvages en 2003 et de Leçons particulières en 2005, elle publie en 2013 Retour à Salem, aux éditions Albin Michel. Ce roman semi-biographique a pour figure centrale Johannes Brahms, compositeur avec qui elle entretient depuis toujours une relation fusionnelle et qui est au cœur de sa carrière. « Brahms m’est plus intime que n’importe quel autre compositeur, écrit-elle, et il est celui sans qui je ne pourrais vivre. Est-ce pour les exigences aiguës d’équilibre sonore que pose sa musique pour piano, moi qui ai si longtemps aimé marcher entre deux abîmes et flirter avec le vertige? Cette musique m’a proprement révélée. »

Regardez ce document (en anglais). On y voit Hélène Grimaud et le chef Andris Nelsons en pleine session d'enregistrement des concertos pour piano de Brahms, par la maison allemande Deutsche Grammophon:

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.