Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Les 10 groupes qui ont changé l’histoire du rock à jamais
Par
Alexandre Courteau

Date de publication

10 déc. 2014

Genre

À la fin de 1950, après des années de gloire, le rock'n'roll chanté par Elvis, Chuck Berry, Fats Domino, Little Richard, Buddy Holly et de nombreux autres s’essouffle. Comment va-t-on passer de ces artistes plutôt gentils dans l’ensemble aux Doors, à Jimi Hendrix et à la musique progressive? L’évolution du rock va passer par une dizaine de groupes influents, qui ont donné un nouveau souffle au rock’n’roll et dont voici un très bref panorama. Cette liste est non scientifique, bien sûr, ajoutez votre grain sel dans les commentaires.

1- The Animals

Les années 60 seront marquées par ce que nous appelons l’invasion britannique. Après une décennie de domination américaine, les Britanniques vont rafraîchir le rock. Parmi ces groupes, on trouve The Animals, qui voit le jour en 1962. En 1964, les Animals enregistrent leur fameuse reprise de The house of the rising sun, une chanson folklorique américaine, qui va devenir un succès mondial.

  

2- The Beatles

Dois-je résumer ici l’histoire du plus célèbre groupe de tous les temps? Les Beatles frappent fort dès mars 1963 avec leur premier album, Please please me. Leur triomphe sera mondial et instantané. Mais au-delà des premiers succès, le groupe va s’avérer un formidable laboratoire d’idées d’où vont naître des albums majestueux qui vont dicter les grandes tendances à venir. Ils vont changer à jamais l’histoire de la musique.

  

3- The Rolling Stones

Leur apport est également immense. Mick Jagger et Keith Richards deviendront rapidement un duo d’auteurs-compositeurs redoutable. Allant puiser dans le rhythm and blues américain, le groupe se fera connaître partout sur la planète avec I can't get no satisfaction (1965). Toujours en vie, les Rolling Stones sont le groupe qui a récolté le plus d’argent en tournée lors de la décennie 2000 – 2010 avec plus de 550 millions de dollars en revenus!

  

4- The Beach Boys

Les Américains ne sont pas en reste pendant les années 60. Après une première période où tout tourne autour de la culture du surf, les Beach Boys lancent leur chef-d’œuvre Pet sounds en 1966. Selon la légende, c'est cet album qui aurait motivé les Beatles à faire Sgt. Pepper's lonely hearts club band l’année suivante. C’est vrai que Paul McCartney des Beatles a avoué, des années plus tard, que God only knows était une des plus belles chansons jamais écrites.

 

5- The Who

Encore des Britanniques. En 1964, The Who arrive avec un rock… explosif. Le groupe est mené par le guitariste Pete Townshend, qui sera nommé en 2010 par le magazine Rolling Stone comme le dixième meilleur guitariste de tous les temps. Les musiciens seront en quelque sorte les précurseurs du mouvement punk et de la musique plus lourde, comme celle de Led Zeppelin, alors sur le point d’éclore.

 

6- The Kinks

Toujours en Angleterre! C’est en 1964 que les Kinks connaissent le succès. Menés par les frères Davies, Ray et Dave, tous deux guitaristes et chanteurs, les Kinks ont un son de guitare cru. Leur chanson You really got me atteint le sommet des palmarès dans leur pays natal et aux États-Unis. Au fil des décennies, des dizaines d’artistes comme The Jam, The Pretenders, Blur et Oasis se sont réclamés des Kinks.

  

7- The Yardbirds

Moins connus que les Beatles et les Stones, les Yardbirds ont vu défiler dans leurs rangs trois des plus grands guitaristes de l’histoire du rock. Au début des années 60, c’est d’abord Eric Clapton qui fait partie du groupe. Il cède sa place à Jeff Beck, qui lui, sera remplacé par nul autre que… Jimmy Page! D’ailleurs, c’est pour les derniers concerts des Yardbirds (nommés à l’époque The New Yardbirds) que Page recrute John Paul Jones, John Bonham et Robert Plant, qui se renommeront quelques semaines plus tard : Led Zeppelin.

 

8- The Byrds

Il n’y a pas eu que les Beach Boys aux États-Unis dans les années 60. Il y a aussi eu The Byrds, de Los Angeles. Le groupe a marqué son époque avec son folk rock et ses refrains accrocheurs. Menés par Roger McGuinn, les membres du groupe ont souvent changé. D’ailleurs, cela a donné naissance à d’autres formations comme Crosby Stills Nash and Young, ou encore le moins connu The Flying Burrito Brothers. The Byrds, c’est Turn! Turn! Turn, Mr. Tambourine man et bien d’autres.

 

9- The Hollies

The Hollies, de Manchester, arrive en 1962. Le son des guitares du groupe est clair, limpide, les harmonies vocales sont superbes et les rythmes, déchaînés. Tout cela plaît énormément, et cette décennie sera un moment de gloire pour eux. The Hollies deviendront les troisièmes plus gros vendeurs de disques britanniques de cette époque, tout juste derrière… les Rolling Stones et les Beatles! The Hollies connaîtront aussi le succès dans les années 70 avec Long cool woman in a black dress et The air that I breathe. Graham Nash, membre fondateur du groupe, partira pour fonder Crosby Stills Nash and Young.

 

10- Herman's Hermit

Comme les Hollies, Herman's Hermits est de Manchester, en Angleterre. Ce groupe moins flamboyant que les précédents a connu un grand succès en France avec la chanson No milk today, évidemment en anglais, qui a été beaucoup moins populaire chez eux.

 



ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.