Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Festival du monde arabe : 15 ans déjà 
Par
Ralph Boncy

Date de publication

24 oct. 2014

Le Festival du monde arabe de Montréal change un peu chaque année notre vision de cette culture et de son espace. Ceux qui le voient comme un événement musical ne se trompent pas, mais c'est encore plus que ça. Films, conférences, tables rondes, expositions, théâtre, danse et poésie : tous ces éléments élargissent l’éventail culturel et favorisent notre intégration dans cet univers aussi fascinant que généralement mal connu des Occidentaux.

Cette année, nous attirons l’attention sur deux formations musicales qui y participent pour la première fois : Freeklane d’Algérie (au National, le 24 octobre) et Ayrad de Montréal (au Cabaret du Mile-End, le 28), toutes deux forts bien choisies pour illustrer le thème du festival cette année « Folies métèques ».

Freeklane a été fondé récemment à Alger par des camarades d’université. Élu d’emblée « révélation de l’année » par la radio nationale, ce groupe a l’ambition de libérer et d’émanciper son auditoire et, par le fait même, l’opinion publique. Son nom signifie « esclave libéré » dans un mélange de berbère et d’anglais. Classée rock fusion en Algérie, sa musique ressemble à un mélange de raï, de gnawa, de chaâbi, de reggae, de folk et de rock progressif. Ils sont sept sur scène pour défendre leur album multiforme : Lalla Mira.

Ayrad, pour sa part, lance son premier opus étonnant à l’occasion de ce concert du 28. Gagnant du prix de la diversité du Conseil des arts de Montréal, ce sextet est l’incarnation même de la richesse multiethnique de notre métropole. Mêlant le berbère et l’andalou avec des accents de flamenco et de trad, il célèbre le métissage sur différents grooves, chante en français et en arabe par la voix émouvante de Hamza Abouabdelmajid. On y entend des percussions nord-africaines jouées par Kattam Laraki-Côté, ainsi que de la mandoline, du violon, du haut-bois et aussi, de la batterie, laissée aux mains d'un virtuose fou, Bertil Schulrabe.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.