Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Le prix Nobel de l'opéra
Par
Sylvia L'Écuyer

Date de publication

09 oct. 2014

Genre

Mme Nilsson, qui était une immense artiste, avait aussi un remarquable sens des affaires et des idées parfaitement claires sur la signification qu’elle souhaitait donner à ce prix. Comme je m’étonnais que ce prix, dont les premiers lauréats ont été Placido Domingo et Riccardo Muti, soit attribué cette année à un groupe de 148 musiciens, le président de la Fondation, Rutbert Reisch, m’a expliqué que le prix récompense l’excellence et qu’il est remis à un chanteur, à un chef d’orchestre ou à un organisme qui s’est distingué de manière exceptionnelle par sa contribution à l’art lyrique.

L’Orchestre philharmonique de Vienne a certainement occupé une place toute particulière dans la carrière et dans le cœur de Birgit Nilsson. En 1989, elle recevait un certificat de membre honoraire de l’orchestre, un privilège qui n’a été accordé qu’à une cinquantaine de personnes depuis la création de l’ensemble, en 1842. Il faut dire que, sans être le plus ancien d’Europe, l’orchestre est l’un des plus prestigieux et jouit d’un statut tout à fait unique. C’est peut-être le seul qui soit à la fois présent dans la fosse d’orchestre pour environ 300 représentations par année et qui offre environ 120 concerts symphoniques à Vienne, en plus de faire des tournées et de se produire au Festival de Salzbourg. Mais le plus étonnant est que le statut des 148 membres est différent selon les circonstances. Dans la fosse, les musiciens sont des employés de l’État : ils sont salariés, doivent obligatoirement prendre leur retraite à 65 ans. Au bout de trois ans de services à l’Opéra, ils peuvent poser leur candidature pour devenir membres des Wiener Philharmoniker. Le Philharmonique est un groupe totalement indépendant, autogéré, qui ne reçoit aucune subvention et qui décide de tous les aspects de sa vie artistique : l’embauche des chefs, le choix du répertoire et, bien sûr, la sélection des musiciens. C’est une des raisons pour lesquelles il n’y a toujours qu’une douzaine de femmes au sein de l’ensemble, la première ayant été admise seulement en 1992, après de longues hésitations.

Pour décider de l’usage qui serait fait de la belle somme de 1 million de dollars, il a donc fallu une décision démocratique de la part des membres. La décision a été unanime : elle sera consacrée à la mise à jour, à la numérisation et à l’ouverture au grand public des précieuses archives de l’orchestre, qui seront installées dans les locaux restaurés de la Maison de la musique, das Haus der Musik (www.hdm.at), où se trouve le Musée de l’orchestre depuis 2000. À noter pour votre prochaine visite! Vous en saurez plus à l’émission Place à l’opéra cette semaine.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.