Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Le pianiste revient avec des musiques intimistes et apaisantes
L'écoute est terminée
André Gagnon ANDRE GAGNON: LES VOIX INTERIEURES
  1. PERDUE ET RETROUVEE
  2. PETITE NOSTALGIE
  3. POUR UN COR ANGLAIS
  4. POUR CARLA
  5. PARFOIS TROP COURT
  6. PRESQUE IMPROVISEE
  7. FIN D'APRES-MIDI
  8. TIERCES
  9. COMPASSION
  10. ARIA

Date de publication

13 déc. 2016

Par
Ariane Cipriani

Le communiqué annonçait un album « automnal et lumineux ». Ces Voies intérieures se lovent tout aussi admirablement avec la première bordée de gros flocons qui tombait au moment de rédiger ce texte. La neige et la musique d’André Gagnon, une évidence.

Décembre, malgré la fébrilité collective pour la préparation des Fêtes, réserve toujours son lot de nostalgie, de petits moments où nous nous réfugions en nous-mêmes. Nous pouvons alors écouter nos voix intérieures et celles de ce pianiste-compositeur que nous chérissons depuis les années 60.

André Gagnon revient avec des musiques intimistes et apaisantes. Dix petites trames aux titres attendrissants pour nous accompagner dans nos moments d’introspection et nos souvenirs. Avec grâce, la flûte, le violoncelle, le cor anglais, la basse et le synthétiseur viennent valser sur ce piano méditatif. Tous les instruments s’abandonnent à la même mélancolie. Malgré la tristesse qui imprègne les mélodies, la lumière et le calme qui émanent de ces musiques font l’effet d’une caresse. Mais comme le stipule l’un des nouveaux titres, c’est « parfois trop court »!

La musique en amitié

Avec Les voix intérieures, l’auditeur se retrouve sur ce chemin privilégié, entre le compositeur et son instrument. Le pianiste a créé Petite nostalgie en pensant à son ami et collègue Jacques Lacombe, chef de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et de l’Opéra de Bonn, en Allemagne. Presque improvisée est née en studio, pendant que le compositeur attendait qu’on installe les micros et jouait ce qui lui traversait l’esprit. Il fait un joli clin d’œil au temps avec Fin d’après-midi, s’inspirant de ce passage entre deux modes et deux lumières.

Pour Compassion, le point de départ vient de son producteur japonais, Mitsuo Takaku, pour rendre hommage aux habitants touchés par le tsunami de 2011. Depuis plusieurs décennies, les Japonais l’aiment autant que nous! Le pianiste conclut avec une reprise d’Aria de son album de 1986, Comme dans un film, chantée par la mezzo-soprano Catherine Robin.

Pas étonnant que les nouvelles musiques possèdent une qualité cinématographique, particulièrement Pour un cor anglais et Pour Carla. André Gagnon en a signé beaucoup, des musiques de film et de télévision, en plus de collaborer avec Monique Leyrac, Renée Claude et plusieurs autres, sans oublier son grand ami Claude Léveillée. Étonnamment, son talent n’a d’égal que son humilité.

André Gagnon a aujourd’hui 80 ans. Sa discographie, elle, la cinquantaine. L’année dernière, on célébrait le 40e anniversaire de Neiges et son immense succès disco Wow. On se souvient aussi qu’il avait mis en musique la poésie Émile Nelligan avec beaucoup de sensibilité. Voilà un autre album parfait pour les soirs d’hiver.



Compléments :
- Webradio Piano
- Webradio Doux Noël
L'album de l'ensemble Arion consacré au Magnificat de Jean-Sébastien Bach

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.