Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
À présent de Vincent Delerm
L'écoute est terminée
Vincent Delerm VINCENT DELERM: A PRESENT
  1. LES CHANTEURS SONT TOUS LES MEMES
  2. LA DERNIERE FOIS QUE JE T'AI VU
  3. LA VIE DEVANT SOI
  4. ETES-VOUS HEUREUX?
  5. DANS LE DECOR
  6. A PRESENT
  7. UN ETE
  8. CRISTINA
  9. LE GARCON
  10. JE NE VEUX PAS MOURIR CE SOIR
  11. DANSER SUR LA TABLE

Date de publication

05 oct. 2016

Par
Ariane Cipriani

Est-ce que les Amants parallèles se rencontrent dans À présent? Peut-être pas, mais Vincent Delerm reste très doué pour… la beauté. Il délaisse l’exploration des pianos comme il l’a fait sur le précédent disque pour offrir de nouvelles chansons aux orchestrations foisonnantes et d’une grande finesse.

Ce nouveau disque de Vincent Delerm, qui entame la quarantaine, a la mélancolie plus légère, mais une nostalgie certaine accrochée au cœur. Avec ce sixième album, l’auteur-compositeur offre des chansons pop impressionnistes, avec ce talent d’esquisser des portraits en très peu de mots. À nous d’y ajouter nos spécificités, d’y trouver des échos. Le musicien nous pose dans une histoire déjà entamée, parfois terminée, comme un spectateur de passage, en suspension, avide.

C’est d’ailleurs l’effet qu’avait produit l’aguiche de 40 secondes qu’il avait réalisée lui-même sur La vie devant soi, annonçant un nouveau disque, en piquant la curiosité de ses fans.   

Sublimer la légèreté

Dès la deuxième pièce, Dans le décor, dans la quelle il rend hommage au couple Gainsbourg-Birkin en se servant de la voix de Jane, l’album révèle ses beaux arrangements sur des mélodies simples, efficaces. 

Puis suit Je ne veux pas mourir ce soir, flamme déclarée à une fille, et à la vie. Vincent Delerm est bien le seul à savoir comment chanter des mots pareils avec autant de légèreté.

Belle surprise que celle du duo avec Benjamin Biolay dans Les chanteurs sont tous les mêmes (en réponse à la chanson de Dominique A, Les chanteurs sont mes amis). On décèle une parenté dans l’esthétisme de cette pop française (eux qui diraient French Pop!) soyeusement parée de violons, de cuivres et de quelques choeurs. Étonnantes et émouvantes, ces douceurs.

Dans Êtes-vous heureux?, Delerm utilise la voix de la cinéaste Marceline Loridan-Ivens, tirée du documentaire social Chronique d’un été de 1961 signé Jean Rouch. Si on faisait le même micro-trottoir aujourd’hui, il serait intéressant d’y entendre les réponses de 2016.

Avec Le garçon et son piano triste, Delerm nous plonge dans la nostalgie des jours écoulés, depuis une jeunesse à regarder La guerre des étoiles, lorsqu’il habitait Rouen.

La vie nous change. On fait des bilans de ce qui reste autour. Même, et surtout, de l’immatériel. Et ce qui reste après l’écoute de cet album, c’est un sentiment d’apesanteur, comme si on flottait au milieu des douces sonorités si bien choisies qui s’effleurent entre elles, comme dans l’interlude Un été.

Également photographe, Vincent Delerm fera paraître trois livres de photos chez Acte Sud avant la fin de l’année. 

Vous aimerez également :

- Vianney : les mots justes pour apaiser les maux de l'amour

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.