Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
La musique en Nouvelle-France au temps de Bach et Monteverdi
L'écoute se termine demain
Studio de musique ancienne de Montréal, Christopher Jackson MUSIQUE SACREE EN NOUVELLE FRANCE
  1. O QUAM SUAVIS
  2. PANIS ANGELICUS
  3. O BONE JESU
  4. O JESU MI DULCIS
  5. AVE MARIA
  6. SATIS, SATIS EST
  7. HAEC DIES
  8. INVIOLATA
  9. EGO SUM PANIS
  10. KYRIE, 4E TON / CHRISTE / KYRIE, 1ER TON
  11. GRATA SUM HARMONIA, MESSE, KYRIE
  12. MESSE GRATA SUM HARMONIA, GLORIA
  13. MESSE GRATA SUM HARMONOIA, CREDO
  14. MESSE GRATA SUM HARMONIA, SANCTUE
  15. MESSE GRATA SUM HARMONIA, AGNUS DEI
  16. PROSE DE LA SAINTE FAMILLE
  17. INTROIT A SAINT-JOSEPH
  18. SALVE REGINA
  19. REGINA COELI
  20. MISSA AD PLACITUM, KYRIE
  21. MISSA AD PLACITUM, SANCTUS
  22. MISSA AD PLACITUM, SANCTUS
  23. GRAND PLEIN JEU
  24. CROMORNE EN TAILLE
  25. TRIO D'ORGUE
  26. DESSUS DE VOIX HUMAINE
  27. TIERCE EN TAILLE
  28. DIALOGUE

Date de publication

13 oct. 2017

Genre

Par
Frédéric Cardin

Pendant qu’en Europe, Monteverdi écrivait ses madrigaux et avant même que Bach ne compose ses cantates et ses oratorios, quelle musique s’écrivait ici, en Nouvelle-France? C’est ce que nous fait entendre le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) sur l’album Musique sacrée en Nouvelle-France.

C’est une musique étonnamment sophistiquée qu’on entend sur cet album. Dans une colonie à peine naissante où tout, ou presque, devait manquer, il est évident que l’art musical (essentiellement religieux, il faut le dire) était pris au sérieux. Qui plus est, quand vous avez le Studio de musique ancienne de Montréal qui donne le souffle de vie à ces pièces d’une beauté insoupçonnée, vous ne pouvez qu’avoir ici les conditions idéales d’une floraison musicale charmante.

Il est fascinant d’apprendre, de plus, qu’environ 160 livres de musiques de cette époque ont survécu jusqu’à nos jours dans les archives des diverses communautés religieuses de la Nouvelle-France. C’est dire que la musique a des racines profondément enfouies dans notre terreau national!

Cet album, une réédition d’une parution de 1995 sous la défunte étiquette K617 (le titre était alors Le chant de la Jérusalem des terres froides) est l’occasion parfaite de mieux connaître nos racines musicales lointaines, très lointaines.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.