Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Le déclin aux arômes d’espoir, selon Maude Audet
L'écoute est terminée
Maude Audet MAUDE AUDET: COMME UNE ODEUR DE DECLIN
  1. GALLAWAY ROAD
  2. NOS LEVRES RETOURNEES
  3. IL PLEUT
  4. DANS LE RUISSEAU
  5. LEO
  6. DEPEUPLEE
  7. IL FERA BLEU
  8. VIEILLE PHOTO
  9. MIRAGE
  10. LA MONTAGNE

Date de publication

22 sept. 2017

Par
François Marchesseault

Pourquoi se contenter de faire les choses à moitié? Pour l’enregistrement de son nouvel album, Maude Audet s’est entourée d’une imposante équipe : Ariane Moffatt (réalisation, piano et chœurs), Marie-Pierre Arthur (basse et chœurs), Robbie Kuster (percussions et chœurs), Joe Grass (guitares et chœurs), Marianne Houle (arrangements de cordes et violoncelle), Julie Boivin (alto et violon) et Antoine Corriveau (voix sur Dans le ruisseau).

Ce groupe de collaborateurs ne vient pas changer du tout au tout le son des pièces de l’auteur-compositrice-interprète. Certains morceaux, dont Vieille photo, auraient très bien pu se retrouver sur Nous sommes le feu, son album paru en 2015 et réalisé par Navet Confit. Il y a encore un mélange entre des pièces rock, habilement construites (Mirage), et d’autres aux mélodies indie pop, voire légèrement folk (Gallaway Road, Il pleut).

L’univers musical de Maude Audet se situe quelque part entre celui de Catherine Leduc, de Rosie Valland ou encore de Feist (la comparaison avec cette dernière a été mainte fois évoquée). Comme c’est le cas chez ces musiciennes, Audet amène l’auditeur dans un espace musical aux atmosphères souvent aériennes. L’artiste avait revisité l’an passé Smells Like Teen Spirit, de Nirvana, dans une traduction française sentie et fort bien interprétée. L’influence du mouvement grunge des années 90 s’entend également dans ses compositions.

Les textes de l’auteure sont parfois sombres, chargés de chagrins. Toutefois, la lourdeur ne reste jamais longtemps. Maude Audet a un talent magnifique pour jouer avec les mots. Comme une odeur de déclin est ironiquement un album d’espoir. Cachée ici et là entre les phrases, se trouve la carte qui mène là où il fait bleu…

« Cherche ma main dans les remous / Ça ira mieux / Quand doucement sur mes joues / Tu te rends / Et que les torrents nous laissent plus grand / Les embâcles érigés / On s'apprendra à les remonter / Je te dis que si tu me restes / Il fera bleu » - Il fera bleu


Découvrez d’autres albums en écoute intégrale

Écoutez notre webradio :

Quoi de neuf en chanson/pop? Tendez l'oreille et découvrez les toutes dernières parutions, celles dont tout le monde parle et que tout le monde veut entendre. Votre dose de nouveautés!

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.