Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Dizzy Gillespie et ses amis à Montréal en 1980 : le concert du siècle enfin offert!
L'écoute est terminée
Dizzy Gillespie, Philly Joe Jones, Hank Jones, Milt Jackson, Ray Brown, James Moody CONCERT OF THE CENTURY
  1. BLUE 'N' BOOGIE
  2. IF I SHOULD LOSE YOU
  3. DARBEN THE REDD FOXX
  4. TIME ON MY HANDS (YOU IN MY ARMS)
  5. GET HAPPY
  6. THE SHADOW OF YOUR SMILE
  7. BASS SOLO / MANHA DE CARNAVAL / WORK SONG
  8. STARDUST

Date de publication

09 nov. 2016

Genre

Par
Frédéric Cardin

Concert of the Century – A Tribute to Charlie Parker n’est ni plus ni moins que la résurrection d’un grand et mémorable événement tenu le 24 novembre 1980 à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal : un concert qui réunissait les légendes du jazz Dizzy Gillespie, Philly Joe Jones, Ray Brown, James Moody, Hank Jones et Milt Jackson. 

Ce sont des amis de longue date qui se réunissent sur la grande scène montréalaise, des partenaires qui connaissent à fond le be-bop et le répertoire de Parker, Bird pour les intimes, à qui ils rendent hommage lors de cette soirée. En 1980, cette musique est devenue une seconde nature pour Gillespie et ses collègues. Et pourtant, personne n’est sur le pilote automatique, comme on dit. On est inspiré et inspirant. Le plaisir de jouer ensemble est palpable et audible autant dans les élans musicaux que dans certaines interventions vocales où Gillespie taquine ses copains.

Photo de face sur fond jaune
Chronique de Frédéric Cardin à Quand le jazz est là

Frédéric Cardin ; Animation : Stanley Péan

Audio

Ce concert constituait un prélude à la renaissance du jazz à Montréal. Le promoteur, Douè-Doudou Boicel, avait tenu le fort de la note bleue dans la métropole (avec entre autres son club de jazz Rising Sun, où défilaient les Jazz Messengers, Nina Simone, Bill Evans et bien d’autres). Ici on parle de la période creuse du jazz montréalais : celle des années 1970, située entre l’âge d’or des années 1940-1950 et l’arrivée du Festival international de jazz de Montréal (FIJM), en 1980.

Boicel a même, en quelque sorte, créé le concept ici avec son Rising Sun Festijazz, qui s’est tenu à trois reprises entre 1978 et 1980. Le Concert of the Century en est comme l’épilogue spectaculaire. On sait qu’en juillet 1980, le FIJM tenait sa première édition, et n’a pas arrêté depuis. On a un peu oublié ce que Boicel nous avait légué, entre temps.

Cet album est donc marquant à bien des égards.

Vous aimerez également : l’écoute intégrale de l’album One Hundred, consacré à la musique du compositeur argentin Alberto Ginastera

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.