Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Pacifique, du rappeur Disiz la Peste : Partons, la mer est laide!
L'écoute est terminée
Disiz la Peste DISIZ LA PESTE: PACIFIQUE
  1. RADEAU
  2. PASSAGE SECRET (SOMA)
  3. SPLASH
  4. LA FILLE DE LA PISCINE
  5. CARRE BLEU
  6. A PETIT FEU
  7. MENTEUR MENTEUSE
  8. MARQUISES
  9. COMPLIQUE
  10. MEULE MEULE / AIGHTT
  11. WATCHA
  12. L.U.T.T.E
  13. QUAND JE SERAI CHAOS
  14. VIBE
  15. ADN
  16. POISSON ETRANGE
  17. QU'ILS ONT DE LA CHANCE
  18. AUTRE ESPECE
  19. CA VA ALLER (SECRET RMX)
  20. AUTO-DANCE

Date de publication

30 juin 2017

Par
Claudia Beaumont

Parce qu’il faut souvent catégoriser pour mieux expliquer, disons que le Français Disiz vient du rap. Pourtant, c’est un genre dont il n’a jamais respecté pleinement les codes – le nihilisme gangsta, très peu pour lui! Pacifique, 11e album, qui arrive 17 ans après le succès J’pète les plombs (quel vidéoclip!), témoigne justement de cette volonté à faire fi des frontières de genres, qu’il juge réducteurs. Un périple houleux en 20 tableaux, aux couleurs pop et électro, qui reflète l’état d’angoisse aussi bien de l’artiste que de notre époque.

Évidemment, Disiz n’allait pas faire la promotion de son album avec un simple vidéoclip de trois minutes. Oh non! Il propose plutôt un court métrage onirique de 15 minutes, présentant des images captées aux quatre coins du monde, entrecoupées de différentes perspectives de la figure allégorique de l’album : la mer.


Stromae et tous les autres

Il n’est pas aisé pour un musicien, en particulier un rappeur, d’explorer d’autres univers musicaux sans perdre une partie de son public en cours de route. Disiz en sait quelque chose, lui qui s’était lancé tête première Dans le ventre du crocodile (2010), un album de facture rock que certains ont mal digéré… Qu’importe! L’artiste franco-sénégalais n’allait pas pour autant abandonner la prise de risque; au contraire, car avec Pacifique, il va plus loin encore. Disiz s’abandonne complètement et laisse son instinct musical dicter le son d’une émotion particulière. Ce qui donne un album inclassable, certes, mais étonnamment plus sensible et donc compréhensible.

De plus, il y a pu compter sur un collaborateur d’exception : Stromae.

En effet, le musicien belge a participé à deux chansons de l’album : Splash et Compliqué. Leurs univers s’accordent comme des frères, notamment dans la façon de traiter de thèmes sérieux, parfois même sombres, sur des musiques fêtardes.

Puis, l’auditeur attentif remarquera le grand clin d’œil à Alain Souchon, l’une de ses idoles, dont il reprend Quand je serai KO (qui devient ici chaos). Disiz s’inspire aussi de Strange Fruit, de Billie Holiday, pour la chanson Poisson étrange, qu’il dédie à une autre victime de l’histoire, Aylan, le jeune garçon syrien retrouvé mort sur une plage turque à l’automne 2015.

L’univers de Disiz la Peste est truffé d’histoires et d’influences diverses sans pour autant être déroutant. La proposition est claire : gardons le cap, malgré les événements qui nous bousculent, et fuyons là où le ciel est plus clément. D’où cette impression de chaleur et de légèreté, malgré la lourdeur des textes. Se serait-il inspiré d’Aznavour, qui dit, dans Emmenez-moi : « Il me semble que la misère/Serait moins pénible au soleil »?

Inconsciemment, sans doute.

Vous aimerez également :

- Vidéos : les mélodies géniales du pianiste Jean-Michel Blais

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.