Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Alexandre Da Costa : le Stradivarius qui chante
L'écoute est terminée
Alexandre Da Costa, Orchestre symphonique de Vienne ALEXANDRE DA COSTA: STRADIVARIUS A L'OPERA
  1. APERTURA "LO SPETTACOLO DEVE ANDARE AVANTI"
  2. CARMEN, SUITE NO 2, HABANERA
  3. THAIS, ACTE 2, MEDITATION
  4. ROMEO ET JULIETTE, SUITE NO 2, OP 64 TER, MONTAIGUS ET CAPULETS
  5. VALSE, OP 59 NO 3 (DER ROSENKAVALIER)
  6. TURANDOT, "NESSUN DORMA!"
  7. LA VIDA BREVE, ACTE 2, DANSE ESPAGNOLE
  8. EUGENE ONEGUINE, " JE VOUS AIME OLGA"
  9. TANNHAUSER, "O DU, MEIN HOLDER ABENDSTERN"
  10. DIE WALKURE, "WINTERSTURME WICHEN DEM WONNEMOND"
  11. DIE MEISTERSINGER VON NURNBERG, "FANGET AN!"
  12. CHACONNE POUR VIOLON ET BC, SOL MIN

Date de publication

03 nov. 2016

Genre

Par
Frédéric Cardin

Le violoniste Alexandre Da Costa nous amène sur la grande scène lyrique avec son nouvel album Stradivarius à l'opéra.

Le Stradivarius est bien entendu celui qui est joué par le violoniste québécois, et l’opéra celui des arrangements de mélodies parmi les plus célèbres du répertoire.

De Carmen à Turandot, Da Costa choisit des valeurs sûres, mais il a aussi la main heureuse en osant élargir le spectre habituel de ce genre d’aventure avec, par exemple, le « Preislied » des Maîtres chanteurs de Nuremberg, de Wagner, ou l’« Air de Lenski » d’Eugène Oneguine, de Tchaïkovski.

Quel beau jeu fluide et quel discours élégant (comme une grande aria) il possède cet artiste. Da Costa est un romantique dans l’âme, et il nage comme un poisson dans l’eau grâce à ce répertoire. Je trouve son interprétation des « Montaigus et Capulets » de Prokofiev (extrait de Roméo et Juliette, un ballet) inutilement urgente, mais il compense spectaculairement avec une « Danse espagnole » de Falla (pour l’opéra La Vida Breve) qui est devenue une pièce signature pour lui. Et pour le reste, ses phrasés sont impeccables et l’amplitude de sa sonorité, très belle.

Il est assis sur une chaise au coussinage bleu-turquoise de style ancien, le violon debout sur un genou, en costume noir

Particularité intéressante : non seulement il en est le soliste, mais il dirige, en même temps, l’Orchestre symphonique de Vienne! Un orchestre qu’il guidera ainsi dans une grande tournée en Chine et en Europe en 2017-2018. Quand ça va bien…

C’est en tant que Stehgeiger (« Le violoniste debout ») que j’ai voulu aborder ce projet. Ce concept de soliste et chef à la fois est très viennois, et suit les traces de compositeurs tels que Mozart et Johann Strauss.

Alexandre Da Costa

Je dois cependant apporter un bémol à cette appréciation générale : il y a une grande réverbération dans la prise de son. Je m’explique mal ce choix esthétique, car on a parfois l’impression d’entendre un concert dans une caverne.

Stradivarius à l’opéra est aussi un concept de tournée, qui visitera peut-être votre région un jour ou l’autre. À surveiller.

 

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

Abonnez-vous à notre infolettre classique!

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.