Chargement en cours

avec
avec
En chargement...
Erreur de chargement.
Isabelle Boulay : chanter ses 14 vérités 
L'écoute est terminée
Isabelle Boulay ISABELLE BOULAY: EN VERITE
  1. MON AMOUR (LA SUPPLIQUE)
  2. TOUT SERA PARDONNE
  3. WON'T CATCH ME CRYIN'
  4. LA ROUTE AVEC LUI
  5. NASHVILLE
  6. UN STORIA D'AMORE
  7. UN SOUVENIR
  8. LE GARCON TRISTE
  9. TOI MOI NOUS
  10. VOIR LA MER
  11. LES MAINS D'OR
  12. EN VERITE
  13. LE TRAIN D'APRES
  14. GUERRE CIVILE

Nom
Isabelle Boulay

Naissance
6 juillet 1972

Lieu
Sainte-Félicité, Gaspésie

Langue
Français

Genre musical
Chanson-pop

Site officel

Discographie

ISABELLE BOULAY: MERCI SERGE REGGIANI

2014

LES GRANDS ESPACES

2011

CHANSONS POUR LES MOIS D'HIVER

2009

NOS LENDEMAINS

2008

DE RETOUR A LA SOURCE

2007

DU TEMPS POUR TOI + DVD

2005

TOUT UN JOUR

2004

ISABELLE BOULAY: AU MOMENT D'ETRE A VOUS

2002

SES PLUS BELLES HISTOIRES

2002

MIEUX QU'ICI-BAS

2000

SCENES D'AMOUR

1999

ETATS D'AMOUR

1998

FALLAIT PAS

1996

Date de publication

09 mai 2017

Par
Ariane Cipriani

Avec En vérité, réalisé par Benjamin Biolay, Isabelle Boulay ajoute de nouveaux collaborateurs à une liste déjà enviable, dont Raphaël, La Grande Sophie, Cœur de pirate, Alex Nevsky et Lorenzo Cherubini.

Être interprète, c’est forcément aller vers les autres. C’est mettre leurs mots et leurs mélodies à notre voix. Depuis 20 ans, Isabelle Boulay a multiplié les rencontres et les partages, se vouant complètement à chacune des chansons, comme elle le fait encore ici.


À écouter aussi :

Des chansons immortelles pour se lover jusqu'au bout de la nuit. Cette webradio rassemble les plus belles déclarations d'amour, celles dont les paroles ont une portée universelle et résistent au passage du temps. Des chansons qui ont fait chavirer le cœur de quelques générations, mais aussi des plus récentes qui ont entamé leur processus de « légendification », comme dirait Fred Pellerin.

Charles Aznavour, Richard Desjardins, Jacques Brel, Dalida, Joe Dassin, Georges Brassens, Jean-Pierre Ferland, Félix Leclerc, Céline Dion, Serge Reggiani, Isabelle Boulay, Barbara, Renée Claude, Isabelle Pierre, Jean Ferrat, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.


Son dernier album de chansons originales remonte à 2011. Ensuite, il y a eu l’hommage à Serge Reggiani réalisé par Philippe B en 2014. Isabelle Boulay retrouve maintenant son complice de longue date Benjamin Biolay pour un disque plus sensuel. La matière nouvelle est évidemment constituée de ballades sentimentales : la coach de La voix sait ce que ses admirateurs affectionnent et elle ne les décevra pas. Son timbre éraillé lui permet ces chansons de ruptures et de réminiscences.

Entre désir et désespoir

Raphaël réalise les deux compositions qu’il lui a offertes, Guerre civile et Tout sera pardonné, tandis que Benjamin Biolay se charge du reste de l’album, prenant aussi la trompette, le clavier et la guitare à maintes reprises. Il signe plusieurs pièces, dont celle en ouverture, Mon amour (la supplique), et Toi moi nous, une charmante ballade d’insouciance. Le train d’après, signée Alex Nevsky, offre un autre moment de légèreté, tout comme Les mains d’or de Bernard Lavilliers, qui égayent de rythmes latins une triste histoire d’ouvrier sans travail.

Isabelle Boulay retrouve le duo Carla Bruni et Julien Clerc pour Garçon triste, qui n’a besoin de rien d’autre qu’une voix et un piano. La chanteuse gaspésienne ne manque pas de revenir à ses racines country, particulièrement sur Nashville, cadeau de Béatrice Martin. Elle fait aussi un saut en anglais dans Won’t Catch Me Cryin’, et en italien avec Una storia d’amore.

Avec les années, cette voix imparfaite et pourtant parfaitement maîtrisée poursuit son alternance entre plomber les mots et les alléger. Un chant « de plein et de délié », comme disait Daniel Deshaime, collègue des tout débuts.

Autre collaborateur, silencieux mais non moins important : le photographe Peter Lindberg. La chanteuse réalise ici un rêve qu’elle chérissait depuis longtemps. Elle qui, d’habitude, préfère les couleurs d’automne se dévoile sous l’objectif du photographe légendaire. Lindberg, qui a photographié les plus célèbres femmes du monde (particulièrement pendant l’ère des supermodèles des années 90), préfère le noir et blanc, un certain romantisme, peu de maquillage et les cheveux au vent, ébouriffés. Il présente la chanteuse sous un jour beaucoup plus naturel, moins commercial. Quand on a une voix belle et émouvante, qu’on sait chanter les mots au-delà des notes, on a besoin de peu d’artifices.

Bonne écoute!


Vous aimerez aussi :
- La webradio Grandes chansons d'amour 
- La webradio Jours de pluie

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.