Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Quatuor Belcea : magnifique Brahms
L'écoute est terminée
Quatuor Belcea, Till Fellner BRAHMS: STRINGS QUARTETS & PIANO QUINTET
  1. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 1, 1ER MVT
  2. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 1, 2E MVT
  3. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 1, 3E MVT
  4. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 1, 4E MVT
  5. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 2, 1ER MVT
  6. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 2, 2E MVT
  7. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 2, 3E MVT
  8. QUATUOR A CORDES, OP 51 NO 2, 4E MVT
  9. QUATUOR A CORDES, OP 67, 1ER MVT
  10. QUATUOR A CORDES, OP 67, 2E MVT
  11. QUATUOR A CORDES, OP 67, 3E MVT
  12. QUATUOR A CORDES, OP 67, 4E MVT
  13. QUINTETTE POUR PIANO ET CORDES, OP 34, 1ER MVT
  14. QUINTETTE POUR PIANO ET CORDES, OP 34, 2E MVT
  15. QUINTETTE POUR PIANO ET CORDES, OP 34, 3E MVT
  16. QUINTETTE POUR PIANO ET CORDES, OP 34, 4E MVT

Date de publication

28 oct. 2016

Genre

Par
Frédéric Cardin

Le Quatuor Belcea joue les trois quatuors à cordes de Brahms, ainsi que le quintette pour piano avec le pianiste Till Fellner.

Les trois quatuors à cordes constituent pour Brahms l’aboutissement d’un très long processus d’apprivoisement à la fois d’une forme riche d’un brillant héritage et d’une confiance en sa pertinence artistique.

Comme on dit, ça a pris du temps, mais ça en valait le coup! Ce sont des chefs-d’œuvre absolus, incroyablement complexes, mais d’une désarmante puissance émotive. On est touchés au cœur par cette musique à la fois tendre et passionnée.

Aux trois quatuors s’ajoute le Quintette pour piano et cordes op. 34 (un quatuor auquel on additionne un piano), qui navigue dans les mêmes eaux douces-amères, teintées de mélancolie, mais avec des moments de fougue éclatants qui emportent l’auditeur.

Le Quatuor Belcea est tout à fait superbe, et le pianiste Till Fellner apporte une touche de scintillement bienvenue dans le Quintette.

De gauche à droite : Corina Belcea, violon 1; Axel Schacher, violon 2; Antoine Lederlin, violoncelle; Krzysztof Chrozelski, alto

C’est assez tard dans sa carrière que Brahms a publié son premier quatuor à cordes. Je dis bien « publier », car on pense que le compositeur en aurait écrit une vingtaine auparavant, tous détruits avant d’être révélés, car jugés indignes!

Le quatuor à cordes était considéré comme un format musical prestigieux au 19e siècle. Et ceux de Beethoven étaient perçus comme insurpassables. Or, Brahms vénérait Beethoven. Il l’a toujours considéré comme son maître absolu. On comprend donc aisément ses réticences à s’attaquer à un genre aussi parfaitement maîtrisé par l’immense Ludwig. Il a donc raturé une quantité probablement impressionnante de papier à musique avant de juger sa création digne d’être révélée au monde et, surtout, comparée à l’œuvre beethovénienne.

Vous aimerez également la webradio Beethoven!

La musique de Beethoven, puissante et passionnée, ne laisse personne indifférent. Nous avons réuni ses plus grandes partitions (5e Symphonie, Concerto l'Empereur, Lettre à Élise, l'Ode à la joie, les quatuors Razumovsky, la Symphonie pastorale, la Sonate à la Lune, etc.) avec les plus grands musiciens afin de vous offrir une webradio bourrée d'intensité!

Wilhelm Kempff, Herbert von Karajan, Louis Lortie, le Quatuor Alcan, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.

Vous souhaitez être informé de tout ce qui se passe d'important en musique classique?

 

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.