Chargement en cours

avec
avec
En chargement...
Erreur de chargement.
Matt Haimovitz et le Quatuor pour la fin du temps : le début d’un temps nouveau
L'écoute est terminée
MATT HAIMOVITZ AKOKA: REFRAMING OLIVIER MESSIAEN'S QUARTET FOR TH
  1. AKOKA
  2. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, I, LITURGIE DE CRISTAL
  3. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, II, VOCALISE, POUR L'ANGE QUI ANNONCE LA FIN DU TEMPS
  4. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, III, ABIME DES OISEAUX
  5. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, IV, INTERMEDE
  6. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, V, LOUANGE A L'ETERNITE DE JESUS
  7. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, VI, DANSE DE LA FUREUR, POUR LES SEPT TROMPETTES
  8. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, VII, FOUILLIS D'ARCS-EN-CIEL...
  9. QUATUOR POUR LA FIN DU TEMPS, VIII, LOUANGE A L'IMMORTALITE DE JESUS
  10. MEANWHILE...

Date de publication

19 avr. 2017

Genre

Par
Frédéric Cardin

Le Quatuor pour la fin du temps d’Oliver Messiaen est une œuvre bouleversante, l’une des plus exceptionnelles et inoubliables du 20e siècle. Le violoncelliste montréalais Matt Haimovitz se joint à des musiciens polyvalents comme Geoffrey Burleson, David Krakauer, Jonathan Crow et même le DJ Socalled, un autre Montréalais d’exception, afin de rendre hommage à ce chef-d’œuvre absolu d’une manière à la fois originale et respectueuse. Afin de bien commémorer le 25e anniversaire du décès du compositeur, disparu le 27 avril 1992, nous vous offrons l'écoute de cet album magistral.


À écouter aussi :

La musique classique contemporaine est une source d'inspiration grandissante pour plusieurs musiciens de l'indie rock, tels Richard Reed Parry (Arcade Fire) ou Bryce Dessner (The National). Dans certains cas, des musiciens rock actuels font même le passage vers l'autre monde en écrivant leurs propres oeuvres! Découvrez ici ces sonorités envoûtantes qui sont parfois à l'origine de leur créativité.

Philip Glass, Steve Reich, John Tavener, Giya Kancheli, Bryce Dessner, Michael Nyman, Ludovico Einaudi, Gavin Bryars, Henryk Gorecki, Richard Reed Parry, etc.

Cette webradio est une liste de lecture aléatoire gratuite créée avec soin par nos programmateurs musicaux.


Le Quatuor pour la fin du temps de Messiaen a été écrit dans un camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale. Messiaen avait alors bénéficié de la bienveillance d’un gardien allemand féru de musique classique.

L’expérience vécue par Messiaen, ses références religieuses et ornithologiques (il était fasciné par les oiseaux) ainsi que le langage harmonique à nul autre pareil font de ce bijou un voyage à la fois troublant, bouleversant et magique dans un univers sonore saisissant.

Des racines au remix

Tous les musiciens présents sont des trésors. Sonorité, musicalité, cohérence d’ensemble : tout y est porté à un summum de qualité et de perfection.

Haimovitz et ses amis (Geoffrey Burleson, pianiste classique et jazz; David Krakauer, clarinettiste klezmer, jazz et classique; Jonathan Crow, violoniste classique aussi bon dans un orchestre symphonique qu’en musique de chambre; et le bidouilleur électro Socalled) ourlent intelligemment le Quatuor. Un prologue nommé Akoka présente une improvisation avec clarinette plaintive empreinte d’échos de musique klezmer juive. Henri Akoka était juif et clarinettiste. Il était dans le camp avec Messiaen et a créé le Quatuor avec le compositeur au piano lors d’un grand concert spécial devant des centaines de prisonniers. La référence est donc parfaitement appropriée.

Puis, un épilogue complète le voyage avec un remixage signé Socalled, qui marie doucement, subtilement, des éléments du Quatuor joué par Haimovitz et ses collègues; des chants de cantor juif; des extraits radio évoquant l’avancée des nazis au début de la guerre; des bruits de train (ceux amenant les juifs vers la mort); des sons d’oiseaux... Cet album réinvente de belle façon la manière d’aborder une œuvre moderne, riche et complexe. Une vision que l’on souhaite voir répétée dans l’avenir.

C’est ainsi que l’on esquisse une sorte de voyage initiatique poétique qui va des racines musicales juives (le solo de clarinette klezmer) à la modernité mnémo-syncrétique d’un DJ juif contemporain, en passant par un chef-d’œuvre indisputable créé dans un camp nazi par un fervent catholique. Wow.

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.