Chargement en cours

avec
avec
En chargement...
Erreur de chargement.
Marina Thibeault : le talent qui n’a pas froid aux yeux!
L'écoute est terminée
Marina Thibeault, Janelle Fung TOQUADE
  1. SONATE POUR ALTO ET PIANO, I, ALLEGRO MODERATO
  2. VALSE SENTIMENTALE, OP 51 NO 6
  3. SONATE POUR ALTO SOLO, OP 31 NO 4, 1ER MVT
  4. SONATE POUR ALTO SOLO, OP 31 NO 4, 2E MVT
  5. SONATE POUR ALTO SOLO, OP 31 NO 4, 3E MVT
  6. PRELUDE POUR ALTO SEUL
  7. TOQUADE POUR ALTO SEUL
  8. RUBATO & AGITATO POUR ALTO SOLO
  9. SONATE POUR ALTO ET PIANO, H 355, 1ER MVT
  10. SONATE POUR ALTO ET PIANO, H 355, 2E MVT

Date de publication

30 mars 2017

Genre

Par
Frédéric Cardin

L’altiste Marina Thibeault, notre révélation Radio-Canada 2016-2017 en musique classique, sort son premier album, Toquade, sous étiquette Atma. Un premier opus grâce auquel la jeune artiste démontre qu’elle a du cran en plus d’avoir du talent.

Je dis qu’elle a du cran, car le répertoire qu’elle a choisi de jouer n’est pas des plus faciles, surtout pour un premier album. Elle aurait pu choisir des mégas succès connus de tous, arrangés pour l’alto bien entendu, comme le Cygne de Saint-Saëns, l’Ave Maria de Schubert ou la Vocalise de Rachmaninov. Que nenni. Elle a opté pour du vrai de vrai répertoire d’alto (un premier bon point) et, qui plus est, un répertoire exigeant pour l’interprète et taillé sur mesure pour un public curieux adepte d’une écoute attentionnée.Finalement, elle ose aussi quelques pièces pour alto solo (alors là, chapeau)!

Les pièces de Tchaïkovski et de Glinka (l’un des pères de la musique russe) sont les plus romantiques de l’album. On découvre ensuite une Sonate pour alto solo de Paul Hindemith et une Sonate avec piano de Bohuslav Martinu, deux compositeurs passablement méconnus qui s’expriment dans un langage engageant, épicé ça et là de quelques dissonances. Finalement, quelques pièces contemporaines d’un certain Kymlicka et des Québécois Jean Lesage et Ana Sokolovic.

Marina s’exprime avec beaucoup de puissance émotive et en exerçant un contrôle impeccable sur sa projection sonore. Janelle Fung l’accompagne parfaitement au piano.

Notre Révélation classique démontre ici qu’elle a la trempe d’une artiste de haut niveau, qui sait manier aussi bien les codes actuels de l’autopromotion efficace (elle est très présente et active sur les réseaux sociaux), sans toutefois perdre de vue l’essence de son art : exprimer avec force et conviction la beauté et la complexité d’une musique qui ne se résume pas à quelques titres répétés en boucle.

Bravo Marina!

Visitez notre page spéciale Révélation consacrée à Marina Thibeault

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.