Chargement en cours

avec   ·   par
avec   ·   par
En chargement...
Erreur de chargement.
Betty Bonifassi : hommage à la beauté noire sur les scènes locales et internationales 
L'écoute est terminée
Betty Bonifassi BETTY BONIFASSI: LOMAX (EDITION DELUXE)
  1. ROSIE
  2. BERTA
  3. NO MORE MY LAWRDS
  4. GRIZZLY BEAR
  5. BLACK WOMAN
  6. I DON'T DO NOBODY
  7. LININ' TRACK
  8. OLD HANNAH
  9. I DON'T DO NOBODY (JEAN-PHI GONCALVES REMIX)
  10. BERTA (SMOKEY JOE AND THE KID REMIX)
  11. GRIZZLY BEAR (MARTIN LAVALLEE REMIX)
  12. OLD HANNAH (NICOLAS REPAC REMIX)

Date de publication

03 févr. 2017

Par
Ariane Cipriani

L’année 2017 s’annonce bien remplie pour Betty Bonifassi. En plus de participer à la vitrine Rideau et à l’hommage Piaf a 100 ans : vive la môme!, la chanteuse offrira des spectacles aux États-Unis (notamment à South By South West) et en Europe. Elle sera aussi de passage au cabaret La Tulipe le 10 février.

ICI Musique vous propose à nouveau l’écoute de son album Lomax, dans lequel la chanteuse rend hommage aux chants d’esclaves et de travail. Voici la version remaniée parue récemment, avec quatre relectures confiées à des collaborateurs nouveaux ou de longue date : Jean-Phi Goncalvez, Martin Léveillée, Nicolas Repac et Smokey Joe And The Kid.

Sur cette nouvelle version de Lomax, I Don’t Do Nobody et Berta sont amplifiées de sonorités électroniques, Grizzly Bear penche davantage vers le blues et Old Hannah a le pied plus léger et le sourire aux lèvres.

Avec ses notes de contralto qui nous remuent jusqu’aux os, qui de mieux pour chanter ce croisement de souffrance et de résilience? Mais Betty Bonifassi n’est pas seule : elle arrive en meute, la tête haute, insoumise. La chorale féminine Les Marjo’s accompagne son chant nasillard et expansif, tandis que les musiciens cadencent ce répertoire afro-américain qu’elle affectionne tant : le bassiste Mathieu Désy, le pianiste Martin Lizotte et l’indispensable guitariste et arrangeur Jesse Mac Cormack, avec qui elle a composé les chansons à partir de ces chants d’espoir.  

Si on célèbre aujourd’hui ces musiques lointaines, elles n’en sont pas moins nées dans une douleur brûlante. On ne peut s’approprier la douleur des autres, mais on peut rendre un hommage sincère à ces humains battus et asservis.

Avec ce répertoire, Betty Bonifassi a finalement trouvé son métissage à elle, après avoir chanté Les Triplettes de Belleville à la cérémonie des Oscars en 2004 aux côtés du compositeur Ben Charest, et nous avoir fait danser avec DJ Champion et ses G-Strings (notamment sur No Heaven, grand succès de 2007), puis avec son duo électro Beast, escortée par le complice Jean-Phi Goncalves.

Avant le jazz
Alan Lomax, décédé en 2002, a laissé un catalogue immense de ces musiques amassées au cours de 50 années de déplacements et d’enregistrements, les musiques des prisonniers et des esclaves noirs, et aussi beaucoup de musiques des Caraïbes. 

Vous aimerez aussi :
- La webradio Classiques du soul

ICI votre chanson

Remplissez ce formulaire pour voter et avoir la chance de gagner un prix de participation!
Prénom
Nom
Âge
Adresse de courriel
Ville
Province
Je désire que mes informations soient conservées pour mes participations ultérieures.

Vous devez remplir tous les champs

Désolé, votre vote n'a pas été enregistré. SVP, essayez de nouveau.